Belgique, Leicester : Youri Tielemans met tout le monde d'accord

Annoncé comme le grand espoir du football belge depuis son plus jeune âge, Youri Tielemans a toujours montré des qualités, mais aussi des limites. Entre un passage mitigé à Monaco et des débuts en dents de scie à Leicester, le milieu de terrain paraissait stagner. Cependant, cette saison il vient de passer un vrai cap dans sa carrière et s'affirme comme un indiscutable en club et en sélection. Youri Tielemans réalise exactement ce qu'on attendait de lui depuis son plus jeune âge.

Youri Tielemans tout heureux après son but contre MU
Youri Tielemans tout heureux après son but contre MU ©Maxppp
La suite après cette publicité

Phénomène de précocité, Youri Tielemans a débuté en professionnel il y a quasiment huit ans alors qu'il n'avait que 16 ans. Grand phénomène du centre de formation d'Anderlecht, on lui a rapidement prédit un avenir doré. Cela n'a pas manqué puisque le joueur a découvert la sélection à 19 ans et a rejoint Monaco contre 26 M€ alors qu'il n'avait que 20 ans. Une trajectoire ascendante qui devait se poursuivre sur le Rocher et lui permettre d'étoffer un peu plus sa palette. Cependant, avec les Asémistes, il a notamment souffert d'un contexte de crise qui a freiné sa progression et l'a poussé à partir en prêt à Leicester à l'hiver 2019. Toujours titulaire avec les Foxes, il a retrouvé rapidement de la confiance, mais manquait encore de constance dans les performances. L'an dernier malgré la belle saison de Leicester (5e de Premier League), il avait tendance à sortir de ses matches et a beaucoup souffert (comme toute son équipe) lors de la blessure de Wilfred Ndidi en deuxième partie de saison. Pourtant cette saison, la donne est différente. Avec 40 titularisations en 41 matches pour 3447 minutes disputées toutes compétitions confondues, il est le joueur le plus utilisé de l'effectif et devance même le gardien indéboulonnable Kasper Schmeichel.

Une confiance de la part de Brendan Rodgers qui lui permet d'enfin atteindre la plénitude de son potentiel. Huitième joueur de Premier League en termes de ballons touchés (2341) et de passes (1869), il s'impose comme le métronome des Foxes. Sa qualité de passe est de haute qualité et permet à son équipe d'être souvent létale dans le jeu de transition. Son coach Brendan Rodgers est totalement conquis comme il l'a expliqué en conférence de presse il y a un peu plus d'un mois : «il a 23 ans, mais quand vous le regardez, vous avez l’impression qu’il en a 28 ou 29. Il a un magnifique cerveau de footballeur. Malgré son jeune âge, je lui fais confiance. Tactiquement, il est très fort. Techniquement, il peut jouer vite parce qu’il a une très bonne vision du jeu. Cela a pris un peu de temps à cause de l’intensité qui est totalement différente en Premier League, mais maintenant il peut rivaliser physiquement. Comme il s’est adapté au championnat anglais et à la vitesse du jeu, on ne voit que son football et c’est sensationnel.»

Un nouveau rôle qui lui convient bien

L'évolution tactique de Leicester lui a fait également le plus grand bien. Auparavant utilisé dans un 4-3-3 avec Wilfred Ndidi et James Maddison, il officie désormais plus bas que ce soit dans un 4-2-3-1 ou dans un 3-4-3 voir 3-5-2. Un nouveau profil dans lequel le Belge s'épanouit totalement. «Quand je suis arrivé à Leicester en 2019, je le faisais jouer en 8 à côté de James Maddison, puis je l’ai fait descendre d’un cran au côté de Papy Mendy pour qu’ils couvrent le terrain. Mais c’était aussi pour que Youri utilise sa qualité de passe d’une position plus basse et qu’il serve le ballon en profondeur. De temps en temps, il peut encore se projeter et se libérer pour marquer. Ce rôle lui convient parfaitement. Nous l’avons vu avec la Belgique. C’est un merveilleux meneur de jeu qui fait vraiment jouer toute l’équipe. C’est une vraie joie de travailler avec lui et il est devenu un joueur très important. Il fait partie des meilleurs milieux de Premier League et il ne fera que s’améliorer» s'enthousiasme Brendan Rodgers. Avec 8 buts et 5 passes décisives en 40 matches toutes compétitions confondues, le natif de Sint-Pieters-Leeuw sait aussi se montrer efficace comme auparavant et le fait de jouer plus bas ne le perturbe pas.

Les qualificatifs ne manquent plus pour souligner la transformation de Youri Tielemans. Encore excellent dimanche dernier lors de la victoire 3-1 de Leicester contre Manchester United en FA Cup (3-1), il ne cesse de monter en puissance. Avec la sélection belge, la situation est similaire. Installé dans un rôle de titulaire par le sélectionneur Roberto Martinez il se montre incontournable aux côtés d'Axel Witsel ou de Leander Dendoncker. Sa qualité technique et sa vision du jeu permettent en outre de faire évoluer Kevin De Bruyne un cran plus haut. Dans un entretien pour la RTBF, Dries Mertens a montré son admiration pour son jeune coéquipier : «en équipe nationale, il y a beaucoup de joueurs qui veulent en faire un peu plus, qui mettent la barre plus haut, qui tirent le groupe vers le haut. Et même des jeunes. C’est pour cela aussi que j’aime tant Youri Tielemans. Sa détermination, sa volonté de faire plus et mieux, c’est génial.» En club ou en sélection, Youri Tielemans commence enfin à mettre tout le monde d'accord. Cette saison 2020/2021 est celle de la maturité pour lui et les prochains mois s'annoncent chargés avec la lutte pour une place en Ligue des Champions via le Championnat et l'Euro cet été.

Plus d'infos

Commentaires