L'avenir de la jeunesse dorée de Chelsea est loin d'être assuré

Les jeunes de Chelsea sont parvenus à emmener leur club formateur à une 4e place prometteuse de Premier League en jouant un rôle majeur. Une performance majuscule pour eux qui vivaient leur première saison au plus haut niveau mais leur avenir n'est pas assuré. Les Blues ont d'ailleurs entamé tambour battant le mercato, et ce n'est sans doute pas terminé.

Les jeunes de Chelsea face à leur avenir
Les jeunes de Chelsea face à leur avenir ©Maxppp

Chelsea peut avoir le sourire. La transition entre Maurizio Sarri et Frank Lampard s'est bien déroulée malgré les obstacles. Le jeune entraîneur a dû faire face à une interdiction de recrutement l'été dernier qui a compliqué les choses. Le club s'est tourné vers ses jeunes, qui avaient jusque là l'habitude de voyager de prêt en prêt plutôt que de jouer les premiers rôles en équipe première. Après une saison, il est temps pour les Tammy Abraham, Mason Mount, Callum Hudson-Odoi, Fikayo Tomori, Reece James et autre Billy Gilmour de dresser un bilan de cette première saison complète. Le résultat est encourageant pour eux, avec notamment une 4e place en Premier League synonyme de qualification en Ligue des Champions, mais la suite n'est pas assurée pour autant, en témoigne cette première partie de mercato.

La suite après cette publicité

Après avoir rongé son frein, la direction des Blues a soif de transferts rutilants. Elle dispose en plus de moyens conséquents et confirme qu'elle a bien l'intention de les utiliser. Le club a déjà recruté Hakim Ziyech (40 M€) et Timo Werner (55 M€) pour la saison prochaine. Kai Havertz sera peut-être la prochaine recrue alors qu'un défenseur central est aussi recherché. Des indicateurs pas vraiment positifs pour certains Baby Blues qui ont pourtant montré leur valeur sur un exercice complet. Déjà concurrencé par Olivier Giroud, qui lui a même chipé la place de titulaire durant le restart, Tammy Abraham (22 ans) peut se faire du souci. Malgré ses 17 buts en 45 matches grâce à un excellent début de saison, l'international anglais, dont le contrat a été prolongé automatiquement jusqu'en 2023, n'a aucune garantie pour son temps de jeu futur.

Abraham va devoir composer avec Giroud et surtout Werner

Et s'il y a eu le départ de Pedro et certainement celui de Willian, Mason Mount (21 ans) va aussi devoir se bagarrer pour obtenir une place dans le onze. La montée en puissance de Pulisic durant ces deux derniers mois et l'arrivée de Ziyech risquent de lui compliquer la tâche, alors qu'il a été un élément clé de Lampard cette saison. Auteur de 8 buts et de 6 passes décisives en 51 rencontres, le milieu offensif a réalisé un exercice plein qui lui a ouvert les portes de la sélection. Sa polyvalence (il a parfois été utilisé dans un milieu à trois) peut parler en sa faveur pour la suite des événements. Callum Hudson-Odoi (19 ans) a lui connu une grosse blessure qui l'a éloigné des terrains pendant quatre mois. L'ailier gauche a pu revenir pour le mois de juillet mais il part de plus loin dans la hiérarchie. Si son physique le laisse tranquille, il devrait tout de même bénéficier d'un temps de jeu supérieur (31 matches mais seulement 13 titularisations, 3 buts, 5 assists) à partir de la rentrée.

Billy Gilmour est aussi un joueur plein de promesses. Le jeune et frêle Écossais (19 ans) a timidement débarqué en équipe première à la fin de l'automne (11 apparitions toutes compétitions confondues), avant de profiter des absences conjuguées de N'Golo Kanté et de Mateo Kovačić en mars pour briller en Cup contre Liverpool et en championnat face à Everton. Déjà mature et très intelligent dans le jeu, le milieu de terrain organisateur s'est malheureusement blessé au genou en juillet, l'obligeant à passer sur le billard pour le mettre à l'arrêt entre 3 et 4 mois. On le reverra la saison prochaine mais il aura besoin de rythme alors qu'il n'est que remplaçant. De son côté, Reece James (19 ans) peut voir l'avenir positivement. Dans une défense à 4 ou à 5, Lampard a su doucement incorporer l'énergique latéral droit dans son équipe pour en faire un titulaire presque indiscutable (35 matches joués sur l'ensemble, 2 buts, 3 passes décisives) pendant le restart. Son club compte également sur lui puisqu'il l'a prolongé en janvier dernier jusqu'en 2025.

Mount, Hudson-Odoi et James peuvent voir leur avenir à Chelsea, pas Tomori

Pour Fikayo Tomori (21 ans), la situation est complètement différente. C'est bien simple, il a disparu des radars. Titulaire de septembre à la fin décembre (22 matches sur la totalité de la saison, 2 buts, 1 assist), obtenant même sa première cape avec les Three Lions en novembre, le défenseur central a perdu d'un seul coup sa place chez les Blues. Pour le restart, il n'apparaissait même plus sur certaines feuilles de matches, recevant au passage quelques critiques de la part de son coach. «Il doit toujours s'entraîner au plus haut niveau. Cela vaut pour tous les jeunes joueurs. Quand vous êtes hors de l'équipe, même si cela fait mal, vous devez faire preuve d'une bonne attitude et de bien vous entraîner.» L'avenir de Tomori s'inscrit en pointillé à Chelsea. Certains médias anglais ont d'ailleurs évoqué un possible prêt à West Ham, qui rentrerait dans un potentiel deal pour un transfert de Declan Rice.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires