Troyes: Corentin Jean, un renfort inespéré pour le maintien ?

Avant-dernier de Ligue 1, l'ESTAC vit une saison compliquée. Pour faire partie des dix-sept écuries maintenues en élite, le club troyen pourrait bien compter sur Corentin Jean, le petit jeune qui monte.

Corentin Jean, un atout maître pour Troyes
Corentin Jean, un atout maître pour Troyes ©Maxppp

Lors de la 30e journée de L1, Troyes aura une double mission samedi à 17 heures au Stade de l'Aube. La première prendre des points vitaux dans la course au maintien. Promu en élite en 2012, l'ESTAC est dix-neuvième du championnat de France avec 24 points. Le club accuse un retard de 5 unités sur le premier non relégable. La seconde mission est de faire tomber l'AS Saint-Etienne, seule équipe invaincue en Ligue 1 en 2013. Pour réaliser ces objectifs, Jean-Marc Furlan pourra s'appuyer sur le jeune mais non moins talentueux Corentin Jean.

La suite après cette publicité

À 17 ans, cet attaquant d'1m70 reste sur trois buts lors des deux dernières rencontres de l'ESTAC. Après être devenu le plus jeune joueur en Europe à signer un doublé lors du succès contre Reims (4-2), le jeune homme né en 1995 a récidivé durant la 29e journée permettant ainsi à son équipe d'accrocher le nul 1-1 à Montpellier. Mais le numéro 33 troyen ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. «Je suis en confiance, je veux que ça continue, j'ai envie de marquer encore pour aider l'équipe sur les derniers matches.»

Véritable bouffée d'air frais, il apporte sa fougue et sa combattivité à son équipe qui en a grand besoin. Doté d'un bon jeu de tête et rapide dans la profondeur, il a disputé 13 matches pour sa première saison en L1. Il est un atout précieux selon son coéquipier Jérémie Bréchet interrogé par RMC. «C’est un futur grand joueur sans aucun doute. Il a déjà une grande maturité. Il a toutes les qualités pour aller plus haut. C’est vrai qu’il n’a que 17 ans. Il nous aide beaucoup, on a besoin de lui pour le maintien, il sera un élément crucial.» Corentin Jean enchaînera certainement ce samedi avec une cinquième titularisation consécutive et pourquoi pas un nouveau but en L1.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires