OL : des places qui valent chères !

Dimanche soir, l'OL a reçu et battu Monaco. Et Rudi Garcia a encore dû trancher dans le vif, lui qui dispose d'un groupe fourni.

La concurrence fait rage à l'OL !
La concurrence fait rage à l'OL ! ©Maxppp
La suite après cette publicité

Un problème de riche. Demi-finaliste de l'édition 2020 de l'UEFA Champions League, l'Olympique Lyonnais est privé de coupes d'Europe cette saison après l'arrêt prématuré de la Ligue 1 2019-20. Pourtant, Rudi Garcia doit, comme l'an dernier, faire face à un casse-tête au moment de composer son onze de départ. En effet, même si les Gones ont dégraissé cet été, avec les départs de Marçal, Tete, Rafael, Terrier, Tousart, Gouiri, Solet, Traoré, Tatarusanu, Racioppi, Andersen ou encore Reine-Adelaïde. Mais les pensionnaires du Groupama Stadium pouvaient aussi espérer vendre au meilleur prix des éléments comme Houssem Aouar et Moussa Dembélé, voire Memphis Depay.

La concurrence est présente

Finalement, aucun des trois n'est parti alors que Lucas Paqueta, Djamel Benlamri, Cenk Ozkaçar, Mattia De Sciglio ou encore Julian Pollersbeck sont arrivés. Avec Lyon qui ne joue qu'une fois par semaine, en attendant la Coupe de France,Rudi Garcia doit trancher dans le vif et gérer son effectif ainsi que la concurrence. Si Anthony Lopes est numéro un dans les cages, Dubois, Marcelo, Denayer et Cornet sont titulaires derrière dans l'esprit du technicien français. Cela dépend aussi du système de jeu utilisé. Diomandé et Benlamri dans l'axe, De Sciglio à droite et Bard à gauche sont en embuscade et entendent saisir la moindre opportunité. En revanche, les places valent beaucoup plus chères au milieu de terrain et en attaque.

Dans l'entrejeu, plusieurs éléments sont en concurrence. Déjà aligné face à Strasbourg la semaine dernière, le trio Thiago Mendes-Lucas Paqueta-Houssem Aouar a de nouveau débuté contre Monaco dimanche. Au fond du trou l'an dernier, Thiago Mendes revient dans la danse aux côtés de la recrue Paqueta et d'Aouar, qui était pourtant sur le départ. Titulaires en début de saison, Maxence Caqueret et Bruno Guimarães ont aussi leurs chances. Jean Lucas, lui, patiente dans l'ombre et en se montrant souvent à son avantage lors de ses entrées en jeu.

Un trio offensif qui marque des points

Enfin, le secteur offensif est celui où la concurrence est la plus forte. Ces dernières rencontres, Garcia a associé Memphis Depay à Karl Toko-Ekambi et Tino Kadewere. Un trio qui fonctionne plutôt bien avec KTE et Kadewere qui marquent des points. Meilleur buteur du club ces deux dernières saisons, Moussa Dembélé est malheureusement sacrifié, tout comme le jeune Rayan Cherki. Mais l'entraîneur de l'OL compte sur son attaquant. « Il est très important. On doit être derrière lui. Il est impliqué. Il doit continuer. Ce n’est pas important qui commence, qui finit car il y a cinq remplacements », avait expliqué Rudi Garcia vendredi en conférence de presse.

Après la victoire contre Monaco (4-1), le technicien français a évoqué sa gestion de l'effectif lui qui a quasiment aligné le même onze deux matches de suite car seul Denayer, forfait, manquait par rapport au match contre Strasbourg. Il a été remplacé par Diomandé. «Je pense aussi qu'envoyer un message quand on gagne est une bonne chose. On n'avait pas beaucoup perdu de matches mais on n'en avait pas gagné non plus lors des 7 premières journées. Quand ça gagne, il peut y avoir une continuité, il faut qu'ils les comprennent. En revanche, ceux qui jouent 60 ou 30 minutes sont tout aussi importants». Les joueurs de l'OL sont prévenus, les places sont chères cette saison !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires