Adil Rami se paye encore Jacques-Henri Eyraud

Adil Rami sur le banc de touche
Adil Rami sur le banc de touche ©Maxppp

Entre Adil Rami (34 ans) et le président de l'Olympique de Marseille Jacques-Henri Eyraud, c'est très loin d'être le grand amour. Une procédure est d'ailleurs toujours en cours entre les deux parties suite à son licenciement il y a quelques mois. Au détour d'un entretien dans les colonnes de GQ, le défenseur central, champion du monde en 2018, n'a pas manqué de lancer un nouveau tacle à son ancien patron, assumant clairement une position déjà affichée dans les colonnes du Figaro il y a peu ou au micro de RMC.

La suite après cette publicité

«Alors j’ai lu ces remarques sur ces soi-disants règlements de comptes avec Eyraud. Je ne balance pas sur l’OM et je ne règle aucun compte. C’est juste ce que je pense. Je le répète : l’Olympique de Marseille est un grand club, l’équipe a du talent, j’adore leur entraîneur. Mais quand tu me poses la question, je donne mon opinion, et je ne suis pas le seul à le penser : ce n’est pas un bon président pour l’Olympique de Marseille. Ni au niveau l’image ni au niveau de la communication, ni dans le style, ni dans rien. Pour être président d’un grand club comme le Paris Saint-Germain, Saint-Étienne, Marseille… il faut du charisme, une aura différente d’Eyraud. Je préférais voir Pape Diouf par exemple (président de l'OM de 2005 à 2009, il est décédé le 31 mars 2020, ndlr). Et je sais que 85% des Marseillais pensent la même chose que moi. Mais on a besoin de me juger, de me reprocher quelque chose. Les gens se trompent. Je dis juste les choses», a-t-il lâché. C'est dit !

Plus d'infos

Commentaires