Les états d'âme de Jadon Sancho après son début de saison manqué

Auteur d'un début de saison poussif et d'un Klassiker complètement raté qui font suite à un mercato agité, Jadon Sancho sait qu'il n'est pas au mieux et n'a pas de mal à le reconnaître.

Jadon Sancho n'est pas au mieux
Jadon Sancho n'est pas au mieux ©Maxppp

«J’espère que cette fois, Favre n'attendra pas la seconde période pour faire jouer Jadon Sancho. Les joueurs de ce calibre ne sont tout simplement pas autorisés à s’asseoir sur le banc dans un tel match.» Cette phrase de Lothar Matthäus avant le choc entre le BvB et le Bayern Munich s'est un peu retournée contre lui. Il faut dire qu'à l'issue de la victoire bavaroise au Signal Iduna Park (3-2), la prestation du jeune Anglais laissait un goût amer dans la bouche. Discret tout au long de la rencontre, peu imaginatif et laissant parfois un Thomas Meunier démuni sur le côté droit face à Hernandez et Gnabry, il a même été remplacé dès la 69e minute par Thorgan Hazard. L'ailier a raté clairement son Klassiker. En dézoomant un peu, c'est même son début de saison qui est poussif.

La suite après cette publicité

«On ne peut pas jouer en pleine forme pendant un an. (...) Nous devons accepter cela » défendait Lucien Favre après la rencontre. Auteur d'un exercice dantesque l'an dernier avec 20 buts et 20 passes décisives en 44 rencontres toutes compétitions confondues, le numéro 7 semble avoir un peu de mal à digérer son nouveau statut, celui à qui on demande d'être décisif tout le temps. «Il a eu des matchs meilleurs et plus efficaces. Pour le moment, il lui manque cette légèreté naturelle » reconnaissait Michael Zorc le directeur sportif dans le Ruhr Nachrichten. En six rencontres de Bundesliga, Sancho n'a toujours pas marqué cette saison, distribuant deux passes décisives et provoquant un penalty. En Ligue des Champions, c'est à peine mieux avec un petit but en deux rencontres.

Sancho reconnaît son passage à vide

La star anglaise a peut-être aussi dans un coin de sa tête son transfert avorté vers Manchester United cet été. Longtemps dans le viseur du club anglais, il a assisté de loin aux refus catégoriques du Borussia Dortmund de le laisser filer, sauf offre exceptionnelle à plus de 120 M€. Lui s'en défend et assure que c'est simplement une mauvaise passe, comme cela peut arriver à n'importe quel joueur. «Non, je ne pense pas que les spéculations puissent jouer. J'ai l'impression que chaque joueur connaît un petit creux dans sa carrière et c'est ce que je vis en ce moment. C'est comme ça que je rebondis mais je suis juste heureux d'avoir des entraîneurs qui ont confiance en moi et continuent de me lancer» expliquait-il vendredi après la victoire des Three Lions sur l'Irlande 3-0 la veille.

Titulaire dans ce match amical, Sancho a réalisé une prestation plutôt aboutie et dans laquelle il a marqué le second but de son équipe d'un enchaînement crochet-frappe côté opposé supersonique. Après des débuts impressionnants en club comme en sélection, Jadon Sancho se sait attendu au tournant mais cela ne semble pas l'effrayer. «J'attends beaucoup de moi personnellement. Quand je joue, j'essaie toujours de faire la passe décisive et de marquer pour aider l'équipe. Il y a quelques matchs, je n'avais ni marqué ni fait de passe décisive, mais je savais que j'avais une chance.» Southgate lui fera sans doute confiance dimanche en Ligue des Nations pour le choc face à la Belgique (à suivre en live sur FM), mais c'est aussi au Borussia Dortmund qu'il devra élever son niveau de jeu et qui sait, peut-être faire à nouveau l'objet de convoitises.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires