FC Barcelone : Joan Laporta lâche ses vérités sur les dossiers Cristiano Ronaldo, Frenkie de Jong et Ousmane Dembélé

Ce mercredi, le FC Barcelone a présenté sa recrue Franck Kessié. L'occasion pour le président Joan Laporta de faire un point sur le mercato.

Joan Laporta, le nouveau président du Barça
Joan Laporta, le nouveau président du Barça ©Maxppp
La suite après cette publicité

Cette semaine, le FC Barcelone a annoncé les arrivées d'Andreas Christensen et de Franck Kessié, tous les deux libres après la fin de leur aventure à Chelsea et à l'AC Milan. Concernant le milieu de terrain, il a été présenté ce mercredi à la presse. À ses côtés se trouvait le directeur du football Mateu Alemany et le président Joan Laporta qui a confié :«bienvenue Franck Kessié. Nous sommes très heureux de cette arrivée. Il voulait venir au Barça et c'est ce que nous voulions aussi. Je suis sûr qu'il sera important au Barça. Xavi voulait un joueur avec ces caractéristiques et le club a très bien travaillé pour qu'il vienne».

Mais Xavi attend d'autres renforts cet été. C'est le message envoyé aussi par Laporta ce mercredi. Ses propos sont relayés par Mundo Deportivo. «Avant de parler de plus de signatures, nous devons activer le deuxième levier pour faire les recrutements sur lesquels l'entraîneur nous a guidés. Nous ne pouvons pas dire combien il y en aura, mais nous pouvons dire que nous allons renforcer l'équipe». L'achat d'une pointure au poste de numéro 9 est la priorité. Le plan A mène à Robert Lewandowski. Mais le dossier traîne en longueur et le Bayern Munich reste ferme. Les Culés exploreraient ainsi d'autres pistes.

Laporta répond au sujet de CR7

La dernière mène à Cristiano Ronaldo, qui souhaite quitter Manchester United afin de jouer la Ligue des Champions. Son agent, Jorge Mendes, a d'ailleurs rencontré Joan Laporta cette semaine. Ce que le patron du FC Barcelone n'a pas nié. «J'ai dîné lundi avec Jorge Mendes et nous avons parlé du marché en général. Mateu devait aussi venir, mais il avait d'autres occupations. Cristiano ? Je ne vais pas parler des noms des joueurs qui sont sortis de la réunion, mais c'est toujours intéressant de savoir comment certains noms se retrouvent sur le marché. C'est toujours intéressant de lui parler, c'est un super agent».

Relancé sur le sujet, il a répondu : «Cristiano? Ne me faites pas parler de joueurs. Je ne vais pas le faire. Cela ne contribue en rien aux intérêts du Barça. Nous devons respecter les joueurs qui ont des contrats avec d'autres équipes». Le président s'est montré ensuite plus bavard au sujet des joueurs sous contrat. Plusieurs pourraient partir. «Nous avons un respect absolu pour nos joueurs, nous travaillons très bien sur des contrats qui ne sont pas faciles car les joueurs veulent conserver leur statut dans les clubs où ils vont. Quand on activera le deuxième levier ce sera plus facile. Et le joueur croit toujours qu'il peut convaincre l'entraîneur avant de partir. J'espère que la logique prévaudra».

Le président évoque les dossiers De Jong et Dembélé

Outre Clément Lenglet (prêt à Tottenham) et Samuel Umtiti (prêt à Rennes), qui sont sur le départ, Frenkie de Jong est aussi potentiellement partant. Manchester United veut le recruter. Mais Laporta s'est montré clair : «Frenkie de Jong est un joueur du Barça et nous ne l'avons pas mis en vente». Enfin, le président blaugrana a fait un point sur l'épineux cas Ousmane Dembélé. Le Français n'a pas prolongé son contrat. Officiellement, il n'est plus un joueur du club depuis le 1er juillet.

«Il n'y a pas de date pour Dembélé, le joueur a répondu. S'il n'accepte pas notre proposition, il ne pourra pas rester. S'il ne l'accepte pas, il n'y a rien à faire. Il faut respecter la grille de salaires que l'on veut pour ne pas qu'il y ait un déséquilibre qui pourrait tout fausser. Et c'est la même chose avec Frenkie. Et avec les renforts qui arrivent. On n'est pas pressé, même si on sait qu'on ne peut pas trop tarder donc pour ne pas gêner l'arrivée d'autres joueurs qui ont compris la situation. Nous avancerons sur le mercato avec ce principe». Tout le monde est prévenu !

Plus d'infos

Commentaires