OM : le point mercato de Pablo Longoria

En marge de la conférence de presse de présentation d'Igor Tudor, Pablo Longoria, le président de l'OM, a fait un nouveau point mercato.

Pablo Longoria lors de Montpellier-OM
Pablo Longoria lors de Montpellier-OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

Pablo Longoria n'aura pas eu franchement le temps de se reposer. Vendredi dernier, l'Olympique de Marseille actait le départ de Jorge Sampaoli. Quasiment dans la foulée, Igor Tudor, ex-coach du Hellas Vérone, était nommé en tant que nouvel entraîneur des Phocéens. Un entraînement plus tard, il était présenté devant la presse ce mardi.

Mais il n'était pas le seul. Si Javier Ribalta, le nouveau directeur du football, était assis au premier rang de la salle de conférence de presse de l'Orange Vélodrome, Pablo Longoria, lui, était bien sur l'estrade. Il en a d'ailleurs profité pour expliquer le mercato et le changement de stratégie.

Longoria attend entre cinq et huit recrues

« Je crois que les ambitions sont modifiées, après la première discussion, il m'a transmis beaucoup d'ambitions. C'est une énergie, du pressing, de courir vers l'avant. Il m'a donné de l'énergie. Les ambitions sont comme ça à l'OM. C'est la vérité, ça donne l'envie de travailler avec lui. Je crois que la relation coach-dirigeants, c'est une discussion très ouverte, un consensus. Les bons dirigeants sont des dirigeants qui ont une bonne capacité d'adaptation. On ne va pas changer l'identité de l'OM. Il y a une adaptation à un nouveau coach, un style. J'ai une anecdote. En Espagne, à Valencia, mon ancien club j'avais besoin d'un canapé, ils m'ont pris une télévision. Tu dois répondre à ce que veut le coach. Avec son identité de jeu, c'est nécessaire de trouver les joueurs en question », a commencé par expliquer l'Espagnol, avant de poursuivre et d'indiquer le nombre de changements qu'il souhaite dans l'effectif.

« On peut jouer à l'avenir. C'est normal qu'il existe des changements de profil. Kamara était un profil très particulier. Avec la mentalité d'Igor, c'est normal que les deux milieux soient plus agressifs. La stratégie change. On a dit à la dernière conférence, c'est important d'augmenter le niveau de l'équipe. On veut donner de la continuité à l'effectif. On a une équipe compétitive, on remplace les joueurs. Ce qu'on veut, c'est améliorer l'effectif. C'est une situation où on doit changer entre cinq et huit joueurs. C'est du renouvellement. Quand un coach arrive, il faut changer des joueurs. Il faut mettre des joueurs qui ont de l'ambition. Toutes les équipes du monde veulent ça », a-t-il ainsi conclu. Le mercato promet donc sur la Canebière.

Plus d'infos

Commentaires