Arkadiusz Milik s'est déjà mis tout le monde dans la poche à la Juventus

Arrivé en fin de mercato à la Juventus, Arkadiusz Milik réalise d'excellents débuts qui pourraient bien convaincre les Bianconeri de lever son option d'achat rapidement.

Arkadiusz Milik marque avec la Juventus
Arkadiusz Milik marque avec la Juventus ©Maxppp
La suite après cette publicité

«Arek Milik est revenu à la vie et je lui ai dit, lors d'une conversation que nous avions, que le maillot de la Juventus lui irait bien.» En bon équipier, le buteur a écouté son capitaine en sélection, Robert Lewandowski. Le nouveau Barcelonais a conseillé à son compatriote de rejoindre la Vieille Dame durant l'été. Une décision qu'il ne doit pas regretter après un très bon début de saison qu'il pourra valider avec la Pologne, opposée ce jeudi aux Pays-Bas. «On se comprend sûr et en dehors du terrain. Je suis content que lui et moi soyons en forme. Nous nous connaissons depuis longtemps et cela peut nous aider dans l'équipe nationale polonaise.»

Les mots de Lewandowski ont sûrement pesé dans l'esprit de Milik. Les deux buteurs de la sélection pourraient d'ailleurs être associés en Ligue des Nations, et pourquoi pas même à la Coupe du monde dans deux mois. En difficultés à Marseille depuis un an, l'attaquant a choisi l'exil du côté de Turin, ce qui arrangeait aussi les affaires de Pablo Longoria, bien content de se débarrasser du plus gros salaire de l'effectif. Un mois après le départ en prêt (payant de 800 000 € + 800 000 € de bonus) avec option d'achat dans le Piémont, l'affaire arrange tout le monde. Le joueur de 28 ans n'est pas mis longtemps à trouver ses marques, ni le chemin des filets.

La Juve réfléchit déjà à lever l'option de Milik

Sans être un titulaire indiscutable, il a déjà marqué à trois reprises en 6 rencontres toutes compétitions confondues avec la Juventus. Sa présence dans la surface et son jeu de tête permettent de libérer des espaces au buteur maison, Dušan Vlahović, mais aussi d'être à la réception des nombreux centres venant des ailes, tactique adoptée à de (trop ?) nombreuses reprises par Allegri depuis le début de la saison. «J’attendais beaucoup de Milik et beaucoup de choses vont arriver. Vous savez pourquoi ? Parce que Milik joue bien au football de toute façon, il fait toujours peu d’erreurs. Il sait comment bouger », valide l'entraîneur italien, même si les résultats actuels ne sont pas au rendez-vous.

Des éloges qui voulaient sans doute calmer la polémique naissante après la défaite contre Benfica en Ligue des Champions la semaine dernière. Devant les caméras à la fin de la rencontre, Angel Di Maria a demandé à son coéquipier pourquoi le coach l'avait remplacé. L'incompréhension était visiblement partagée par le buteur du soir. À y regarder de plus près, Arkadiusz Milik est un peu le seul rayon de soleil de la Vieille Dame en ce moment. L'ancien Napolitain est tellement apprécié dans sa nouvelle équipe qu'il pourrait rapidement voir son option d'achat être levée. C'est ce qu'indique Calcio Mercato, évoquant même «l'affaire de l'année.» Pour se faire, les Bianconeri devront débourser 7 M€, plus 2 M€ de bonus. Avec le montant du prêt, l'OM pourrait récupérer 10,6 M€ dans cette affaire.

Plus d'infos

Commentaires