Alexis Sanchez entre en guerre contre MU, Quique Setién veut changer Lionel Messi

L'international chilien ne veut pas revenir à Manchester, La Pulga pourrait changer de rôle en Ligue des Champions et Zlatan Ibrahimovic porte encore l'AC Milan en Serie A, voici votre revue de presse du 30 juillet 2020.

Revue de presse du 30 juillet 2020
Revue de presse du 30 juillet 2020 ©Maxppp
La suite après cette publicité

Sanchez ne veut plus revenir à Manchester

En Angleterre, Alexis Sanchez fait la Une, lui qui est actuellement prêté à l'Inter jusqu'à l'issue de la saison. Celui-ci serait en colère selon le Daily Mirror. Il va refuser de revenir à Manchester United affirme le journal, malgré la demande de l'entraîneur Ole Gunnar Solskjaer qui souhaiterait son retour. Sanchez, lui, voudrait rester à Milan, et n'aura aucune intention de rejouer pour les Red Devils, peut-on lire dans les colonnes du tabloïd. L'information fait également la couverture du Daily Star, qui parle carrément de «guerre» entre United et Sanchez.

Un nouveau Messi?

Lionel Messi fait parler de lui du côté de l'Espagne. D'après Mundo Deportivo, La Pulga pourrait bien changer de rôle. En tout cas, le Barça et son coach Quique Setién ont un «plan Messi» ! L'entraîneur du club catalan souhaiterait changer le rôle du capitaine blaugrana pour la Ligue des Champions. L'idée serait de lui demander de moins participer dans le cœur du jeu, et à la création, pour qu'il soit surtout utilisé en bout de chaîne, dans les derniers mètres. Setién veut que le milieu de terrain le nourrisse plus de ballons et que Messi soit plus sélectif dans les actions offensives qu'il mène. Réponse dans quelques jours à peine, avec le retour de la coupe aux grandes oreilles.

Les médias ibériques s'inquiètent du retour du coronavirus

Enfin, toujours en Espagne, les clubs ibériques craignent de plus en plus un retour important du Covid-19. Après le contrôle positif de Mariano Diaz au Real Madrid, d'autres cas ont été détectés ! Séville, Saragosse et Almeria ont annoncé un cas positif au sein de leur effectif. Après l'épisode de Fuenlabrada, les cas semblent se multiplier, s'inquiète le journal As. Et cela ne sent pas très bon pour les matches de barrage pour la montée en Liga, ainsi que pour l'Europa League, explique le quotidien. Une inquiétude que partage Marca ce jeudi. Pour le journal, le football est en «alerte maximale». Car tous les derniers cas sont asymptomatiques, ce qui laisse présager d'autres cas qui n'ont pas encore été détectés. En Espagne, on redoute par exemple un mouvement comme à Nantes, où 8 cas positifs ont été dénombrés.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires