PSG : la demande osée de Chelsea pour Antonio Rudiger

Cet été, le défenseur allemand a longtemps été annoncé dans le viseur du club de la capitale et surtout de Thomas Tuchel. Mais au final, le joueur est resté à Londres. La faute en grande partie aux exigences des Blues.

Antonio Rudiger en action avec Chelsea
Antonio Rudiger en action avec Chelsea ©Maxppp

Thiago Silva parti après huit ans de bons et loyaux services, le Paris Saint-Germain lui cherchait un successeur. Et pendant un certain temps, on a bien cru que le club de la capitale allait le remplacer par l’un de ses nouveaux coéquipiers à Chelsea : Antonio Rudiger. Âgé de 27 ans, l’international allemand (35 sélections, 1 but) sortait de sa troisième saison chez les Blues, club dans lequel il n’est plus un titulaire indiscutable.

La suite après cette publicité

Désireux de renforcer leur secteur défensif, mais à moindre coût, les Rouge-et-Bleu ont alors tenté d’obtenir le prêt de l’ancien pensionnaire de l’AS Roma. Frustré de ne voir aucun renfort arriver, Thomas Tuchel avait même fait un énorme forcing pour convaincre Leonardo de tout faire pour ce dossier aboutisse. Face à l’intérêt francilien, ainsi que celui de Tottenham, les décideurs londoniens s’étaient d’ailleurs montrés ouverts à un départ de leur élément, obligés de dégraisser après avoir énormément investi cet été.

Chelsea a été trop gourmand

Et s’ils espéraient pendant un temps obtenir un transfert définitif, les Blues avaient finalement accepté l’idée d’un prêt, à condition que Rudiger prolonge avant de mettre les voiles. Et puis tout a capoté. Le PSG n’a pas recruté de défenseur, tandis que les Spurs se sont rabattus sur Joe Rodon, le défenseur international gallois de Swansea. Aujourd’hui, le Daily Mail nous apprend pourquoi les deux courtisans de Rudiger ont jeté l’éponge.

Tout simplement parce que Chelsea a fixé des conditions financières jugées trop coûteuses pour un joueur loin d’être à son top niveau. En clair, les Londoniens réclamaient un prêt payant de 5,4 M€ environ plus la prise en charge intégrale du salaire annuel de 8,2 M€ de l’Allemand. Soit un coût total de 13,6 M€. Bien trop élevé pour un joueur censé retourner dans son club à l’issue de la saison.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires