Borussia Dortmund : les dessous du retour canon de Marco Reus

Considéré comme l'un des meilleurs joueurs allemands en devenir, Marco Reus a souvent vu ses espoirs de briller être gâchés par des grosses blessures à répétition. Mais cette saison, la star du Borussia Dortmund explose tout.

Marco Reus est de retour au premier plan
Marco Reus est de retour au premier plan ©Maxppp

A l'évocation de son nom, on pense surtout à un joueur poursuivi par la malchance. Désigné comme l'un des futurs leaders du football germanique, Marco Reus a souvent joué de malchance, en grande partie à cause de blessures. Privé du Mondial 2014 (remporté par l'Allemagne) et de l'Euro 2016, la star du Borussia Dortmund, était un abonné fidèle à l'infirmerie. Rien que la saison dernière, par exemple, Reus a été indisponible durant 261 jours. Un calvaire qui ressemble aujourd'hui terminé. Agé de 29 ans, l'ancien pensionnaire du Borussia Mönchengladbach semble vivre les meilleurs moments de sa carrière.

La suite après cette publicité

«Ses blessures l’ont stoppé plusieurs fois, mais je ne dirais pas que c’est une renaissance. A chaque fois que Reus était en forme, il a bien joué. De plus, il n’a jamais mis très longtemps pour être performant lorsqu’il revenait de blessure. Mais en ce moment, il joue son meilleur football», nous éclaire Lukas Hörster, notre correspondant allemand pour Fussballtransfers.com. Quasiment plus blessé (seulement 21 jours d'absence depuis le début du présent exercice !), Reus est le deuxième meilleur artilleur de la Bundesliga (13 buts - 6 passes décisives - 4 buts lors des 5 derniers matches de Bundesliga - 3 fois joueur du mois) derrière Luka Jovic (14 réalisations). Une sacrée performance puisque Reus ne s'était pas montré aussi prolifique depuis la saison 2013/2014. Et encore, l'international allemand peut encore signer l'exercice le plus prolifique de sa carrière puisqu'il n'est qu'à cinq unités de son meilleur score (18 buts en 2011/2012 avec le Borussia Mönchengladbach).

Favre, le brassard et un nouveau poste

Un rendement de haut vol dû en grande partie à un homme : Lucien Favre. «Il n’a presque pas été blessé depuis le début de la saison. C’est devenu un leader et il a une relation spéciale avec Lucien Favre. Il est devenu un grand joueur au Borussia Mönchengladbach quand Favre y était déjà entraîneur (les deux hommes ont travaillé ensemble de 2010 à 2012, ndlr)», explique Hörster. Une version qu'avait confirmé le principal intéressé. «Techniquement et humainement, c’est le meilleur coach que j’ai eu. Il est incroyablement minutieux. C’est de la folie». Un amour qui est réciproque. «Je connais Marco depuis Gladbach et je dois dire qu’il a toujours été sensationnel». Une entente parfaite entre les deux hommes qui s'est matérialisée par deux choses.

Pour la première fois, Reus a été promu capitaine. Un nouveau statut aux effets bénéfiques, tout comme son nouveau rôle sur le terrain. «La principale différence, c’est son repositionnement sur le terrain. c’est le même qu’il avait à Mönchengladbach, à savoir en espèce de neuf et demi. A Dortmund, il jouait souvent sur le côté gauche, mais ce n’était pas un véritable ailier. Dans le coeur du jeu, il peut atteindre son objectif. Tout le système est optimisé pour lui (en 4-2-3-1 ou en 4-2-2-1-1). Par exemple, le BVB a recruté Alcacer l’été dernier parce Reus voulait un numéro 9 avec lequel combiner. Il peut le faire avec Alcacer ou même avec son ami Götze quand celui-ci joue en 9», nous explique Hörtster. Et là encore, Lucien Favre ne dit pas le contraire. «Il évolue au milieu, à son poste favori, là où il peut imprimer le rythme à chaque match. Il est très intelligent, il sent les choses. C’est un joueur incroyable et fantastique. Il fait du très bon travail. Marco est discret, mais il aide tout le monde dans l’équipe», faisait savoir le Suisse dans un entretien accordé à Bild. Et pour le moment, captain Reus est bien parti pour mener le BVB au sacre national.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires