L'irrésistible début de saison de Naples et Victor Osimhen

Avec 5 victoires en 5 journées, Naples et Victor Osimhen mettent l'Italie à leurs pieds.

Victor Osimhen en action avec Naples
Victor Osimhen en action avec Naples ©Maxppp

Sans-faute. Dans les championnats majeurs, seules trois écuries ont réalisé un sans-faute depuis le début de la saison. Le Paris SG en France, avec 7 succès en autant de journées. Benfica au Portugal, avec 6 victoires en 6 matches. Et, depuis jeudi soir, Naples. Sur la pelouse de la Sampdoria, les Partenopei ont en effet remporté leur 5e succès en 5 levées.

La suite après cette publicité

Et, encore une fois, les hommes de Luciano Spalletti n'ont pas fait dans le détail, puisqu'ils ont enchaîné avec un deuxième 0-4 consécutif après celui réalisé le week-end dernier, toujours en déplacement, du côté de l'Udinese. Toute l'Italie est aujourd'hui sous le charme du «rouleau compresseur» napolitain, comme l'explique le Corriere dello Sport. «Quel Napoli !», s'exclame de son côté La Gazzetta dello Sport, qui se frotte les mains de la lutte au sommet de la Serie A entre les Napolitains, l'Inter et l'AC Milan, «comme au temps de Diego Maradona».

«Supermhen» en chef de file

Deux hommes prennent la lumière après ce départ canon : le coach et le buteur, Victor Osimhen, auteur d'un doublé jeudi soir à Gênes. «Du jeu et de la personnalité, ce mix fait maintenant rêver», analyse le quotidien sportif au papier rose pour évoquer le travail du tacticien italien. Un travail également salué par l'«intenable Supermhen», comme le décrit la GdS. «Je marque pour rendre au coach la confiance qu'il a placée en moi, qui m'aide à grandir sur le terrain et en dehors», a confié le Nigérian, arrivé du LOSC à l'été 2019 pour 70 M€, à l'issue de la rencontre.

Mais c'est tout le collectif du Napoli qui brille de mille feux ces dernières semaines. Le danger vient de partout, avec déjà dix buteurs différents depuis le début du championnat ! Dans l'entrejeu, Fabian Ruiz et Piotr Zielinski régalent. L'arrière-garde, parfaitement organisée autour d'un Kalidou Koulibaly retrouvé, et protégée par un Franck Zambo-Anguissa en vue pour ses débuts, n'a elle encaissé que deux buts. Tous les ingrédients d'un départ canon en somme. À eux maintenant de durer.

Plus d'infos

Commentaires