RC Lens : un dernier casse-tête avant l'éclaircie ?

Après les deux expulsions face au PSG, le RC Lens va devoir à nouveau trouver une solution maison, la semaine prochaine, en déplacement à Toulouse.

Faute de remplaçants, la jeunesse lensoise est appelée en renfort
Faute de remplaçants, la jeunesse lensoise est appelée en renfort ©Maxppp

Défait au Stade de France par le PSG (1-3), le RC Lens sombre en silence dans les entrailles du championnat de France de Ligue 1. Si les joueurs font preuve d'une volonté remarquable et remarquée, l'effectif artésien apparaît trop limité en nombre et les inquiétudes du début de saison perdurent. Car le feuilleton de l'été n'est pas terminé, le club du Pas-de-Calais étant toujours interdit de tout recrutement par la DNCG, Antoine Kombouaré, le coach lensois, n'a d'autre choix que de piocher parmi les éléments du centre de formation et de la réserve artésienne pour pouvoir coucher ses 18 noms.

La suite après cette publicité

Ainsi, face à Paris, nous avons pu assister aux débuts en Ligue 1 d'Abdoul Ba, élément prometteur de l'antichambre sang et or, appelé à devenir le futur de la défense centrale artésienne selon Jocelyn Blanchard, le directeur sportif. Et si ce n'était que cela, tout irait bien. Mais après les cartons rouges de Jérôme Le Moigne (le capitaine, ndlr) et celui de Jean-Philippe Gbamin, Kombouaré va encore devoir faire preuve d'imagination. Le grand public devrait donc découvrir quelques nouvelles têtes, le coach n'ayant pas d'autres choix que d’appeler la jeunesse aux armes, une nouvelle fois cette saison. Pour autant, l'épilogue des galères du RC Lens serait proche.

Gervais Martel, le président artésien, se rendra en Azerbaïdjan ce mardi afin de collecter les fonds (2,5 M€, ndlr) qui pourraient débloquer la situation et ainsi permettre à Kombouaré de s'attacher les services d'un joueur libre ou d'un joker, si possible d'expérience. Et apparemment, il est déjà tout trouvé. Depuis la fin de l'été, Landry N'Guemo s'entraîne avec le groupe professionnel. La patience du milieu de terrain n'a apparemment pas de limite. Il se tient prêt à venir en aide à ses futurs coéquipiers en leur apportant son vécu dans l'élite et, surtout, ses qualités de milieu de terrain besogneux et endurant. Un profil qui n'existe pas au sein de l'entre jeu lensois. L'ancien bordelais, devrait s'engager libre pour trois saisons. Et si, finalement, armés de courage et de patience, les Lensois parvenaient à redresser la barre ?

Plus d'infos

Commentaires