La Juventus visée par la police financière italienne

Andrea Agnelli et Pavel Nedved ici lors d'un match de la Juventus
Andrea Agnelli et Pavel Nedved ici lors d'un match de la Juventus ©Maxppp

Le parquet de Turin a ouvert une enquête visant la Juventus après la saisie de plusieurs documents de la comptabilité bianconera de la part de la Commission nationale des sociétés et de la bourse. L'instance financière aurait déjà visé six personnes dans cette affaire, dont le président Andrea Agnelli, le vice-président Pavel Nedved et l'ancien responsable du secteur sportif Fabio Paratici (aujourd'hui à Tottenham) ainsi que trois autres personnes du département commercial. Ces dirigeants seraient soupçonnés de transferts douteux, et parmi eux l'échange avec le FC Barcelone impliquant le Brésilien Arthur Melo et le Bosnien Miralem Pjanic à l'été 2020.

La suite après cette publicité

«Depuis cet après-midi, sur ordre de ce parquet, des militaires de la Guardia di Finanza effectuent des perquisitions locales dans les bureaux de Turin et de Milan de la société Juventus Football Club S.p.a. Les financiers du Nucleo di Polizia Economico-Finanziaria Torino, délégués à l'enquête, ont été chargés de trouver la documentation et les autres éléments utiles relatifs aux états financiers de la société approuvés pour les années 2019 à 2021, en se référant aussi bien à l'achat et à la vente des droits des joueurs qu'à la formation régulière des états financiers», a déclaré le procureur de Turin.

Plus d'infos

Commentaires