PSG : le casse-tête de la défense centrale commence pour Mauricio Pochettino

Avec le retour au haut niveau de Sergio Ramos, Mauricio Pochettino a une nouvelle option dans sa manche en défense centrale. Seulement, cela a également des conséquences sur la concurrence.

Mauricio Pochettino donne de a voix sur le banc
Mauricio Pochettino donne de a voix sur le banc ©Maxppp
La suite après cette publicité

C'est un peu le grand huit des émotions au PSG depuis quelques jours. La mauvaise nouvelle de la blessure de Neymar à Saint-Etienne intervenait au même moment où Sergio Ramos faisait son grand retour à la compétition. 5 mois après avoir posé ses valises à Paris, l'emblématique défenseur central de 35 ans a enfin réalisé ses grands débuts sous le maillot bleu et rouge. Associé à Marquinhos dans le Forez, il a semblé tranchant et saignant pour ses premières minutes. De quoi ravir Pochettino, qui voit là une sacrée option pour sa défense centrale.

Il y a désormais cinq internationaux capables d'évoluer dans cette charnière parisienne pour seulement deux places. «La concurrence dans la ligne défensive est saine et forte entre Marquinhos, Presnel (Kimpembe), Sergio Ramos, Thilo Kehrer, Abdou Diallo et aussi des jeunes…. C’est aussi ce qui fait notre force. Après je ne pense pas qu’il y a une concurrence directe. Après il faudra prendre des décisions selon les matches et les états de forme. Si Sergio a joué 90 minutes pour la première fois depuis très longtemps, on doit aussi gérer les charges de travail et le temps de jeu dans l’ensemble du groupe», prévient Pochettino.

Quelle charnière titulaire dans les semaines à venir ?

Faut-il comprendre dans cette déclaration que l'ancien Madrilène débutera sur le banc contre l'OGC Nice demain au Parc des Princes, dans le cadre de la 16e journée de Ligue 1 ? C'est possible d'autant qu'entre l'enchaînement des matches, le froid hivernal et les niveaux physiques de chacun, aucune prise de risque ne sera prise par le staff technique. «La communication avec tous les joueurs existe. Elle est quotidienne. Sergio était satisfait mais il venait de jouer 90 minutes. Les 15 dernières minutes à Saint-Étienne ont été plus dures. Maintenant, il est fatigué. On verra s’il peut être dans le groupe déjà avant de prendre une décision.»

Reste qu'un sacré casse-tête se présente à Pochettino, confronté à une terrible concurrence. Les prochaines semaines devraient donner une indication à la suite des événements. En plus de cela, la défense a pris beaucoup de buts en ce début de saison et concédé de nombreuses occasions. S’il s'agit aussi d'une affaire d'équilibre collectif, la charnière a eu du mal à convaincre, notamment Kimpembe, en petite forme depuis le début de saison. Pochettino n'a pas écarté non plus l'idée de faire monter Marquinhos d'un cran, comme le faisait son prédécesseur Thomas Tuchel. «En foot, tout est possible, toutes les options sont envisagées.» Un nouveau chantier débute.

Avec Parions Sport en Ligne, nous vous offrons 10€ (sans dépôt) et le bonus de bienvenue avec le code FM160. Créez votre compte Parions Sport en Ligne dès aujourd'hui pour profiter de cette offre exclusive Foot Mercato.

Plus d'infos

Commentaires