Mostafa Mohamed laisse déjà des regrets à l'AS Saint-Étienne

À deux doigts de rejoindre l'AS Saint-Étienne, Mostafa Mohamed a finalement rejoint Galatasaray. Et les débuts de l'Égyptien ont de quoi laisser des regrets aux Verts.

Mostafa Mohamed célèbre ici un but avec Galatasaray
Mostafa Mohamed célèbre ici un but avec Galatasaray ©Maxppp
La suite après cette publicité

C'est le feuilleton qui a rythmé le mercato d'hiver de l'AS Saint-Étienne. Très intéressés par Mostafa Mohamed (23 ans), les Verts ont longtemps pensé pouvoir l'accueillir en janvier pour régler leurs problèmes offensifs. Seulement, le dossier a traîné en longueur, entre négociations ardues, rebondissements en tous genres et déclarations médiatiques maladroites. Finalement, l'Égyptien a mis les voiles direction Galatasaray.

L'attaquant international (4 sélections) a débarqué à Istanbul sous la forme d'un prêt payant d'un an et demi (1,6 M€) avec option d'achat fixée à 3,2 M€ (en Turquie, on évoque un transfert différé en raison des difficultés financières de Galatasaray). Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le Pharaon s'est rapidement fondu dans son nouvel environnement, puisqu'il a marqué à chacune de ses quatre apparitions (trois en Süper Lig, une en Coupe de Turquie) ! Il a par exemple offert le derby stambouliote face à Fenerbahçe aux siens en inscrivant le seul but de la rencontre (0-1, 24e journée).

Débuts en fanfare

C'est la première fois depuis Bafétimbi Gomis en 2017 (5 buts en 7 matches) qu'une recrue affiche une telle réussite face aux buts adverses (2 penaltys sur ses 4 réalisations). Forcément, cela donne le sourire à Fatih Terim, son nouvel entraîneur, impressionné par son renfort hivernal. «Mostafa Mohamed fait face à une nouvelle langue, à de nouvelles méthodes tactiques, à un environnement et une ville différents, et ce n’est pas facile. Cependant, il a toujours fait face brillamment», a récemment confié le coach turc avant de poursuivre.

«C’est un garçon spécial avec une grande personnalité et il va nous aider à combler un vide dans cette position dans l’équipe». Des mots forts de la part de l'ancien sélectionneur de la Turquie, qui en disent long sur l'impact de l'ancien pensionnaire de Zamalek en l'espace de quelques jours seulement sur les rives du Bosphore. On comprend mieux pourquoi, selon Fotomaç, Galatasaray a décidé de le verrouiller en lui faisant signer un contrat de 5 ans, avec salaire évolutif et clause libératoire fixée à 25 M€ ! De quoi laisser des regrets à l'ASSE, qui a de son côté accueilli Anthony Modeste (32 ans), qui n'a pas encore trouvé le chemin des filets sur ses trois premières apparitions.

Plus d'infos

Commentaires