Ligue des Champions : la nouvelle désillusion de Cristiano Ronaldo

Vendredi soir, la Juventus a accueilli l'Olympique Lyonnais en huitième de finale retour de l'UEFA Champions League. Les Bianconeri ont pu compter sur leur meilleure arme offensive : Cristiano Ronaldo. Mais le Portugais n'a pas pu qualifier les siens pour le Final 8.

Cristiano Ronaldo après une réalisation avec la Juventus Turin
Cristiano Ronaldo après une réalisation avec la Juventus Turin ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le grand soir de la Vieille Dame. Vendredi 7 août, la Juventus était attendue au tournant pour ce qui serait peut-être sa dernière danse d'une saison 2019-2020 très particulière. En effet, elle devait absolument battre l'Olympique Lyonnais en huitième de finale retour de l'UEFA Champions League pour espérer participer au Final 8 à Lisbonne dans quelques jours (défaite 1-0 à l'aller). Un rendez-vous que Cristiano Ronaldo, originaire du Portugal (Madère), ne voulait manquer sous aucun prétexte, lui qui court après une nouvelle victoire en C1. L'ancien joueur du Real Madrid savait qu'il lui faudrait sortir le grand jeu pour mener son équipe en quarts. Et la star lusitanienne a répondu présente, elle qu'on a vu longuement parler et donner ses directives à ses coéquipiers au moment de l'échauffement.

Prêt pour ce genre de rencontre, CR7 n'a pas hésité à aller au combat, notamment face à Marcelo qui lui a distribué quelques coups. Il a multiplié les occasions, sans pour autant trouver la faille (8e, 17e hors jeu, tête au-dessus des cages de Lopes à la 21e). Mais à la 43e, le Portugais n'a pas tremblé quand il a fallu transformer un pénalty litigieux obtenu par Pjanic. En deuxième période, la lumière est encore venue de lui à la 60e minute. À l'angle droit de la surface, il a profité de l'espace que lui laissaient les Gones pour placer un tir du gauche surpuissant, battant Anthony Lopes et offrant l'avantage à son équipe, qui devait encore marquer un but pour s'imposer (2-1).

L'avenir de CR7 relancé ?

À la 76e, le footballeur âgé de 35 ans n'était pas loin d'y parvenir, claquant une tête qui passait juste au-dessus de la transversale. Mais ses efforts n'ont pas payé, lui qui a été pourtant le meilleur joueur de son équipe et de très loin. Dès le coup de sifflet final, il quittait la pelouse le visage fermé, rejoignant directement le vestiaire de la Juventus. Depuis son départ du Real Madrid en 2018, CR7, qui venait à Turin avec l'ambition de gagner la C1 avec son club, n'arrive pas à réaliser son rêve. L'an dernier, son équipe était sortie en quarts de finale contre l'Ajax Amsterdam. Cette année, c'est donc Lyon, qui n'a pas été flamboyant, qui a sorti la Juve.

Deux échecs qui ne passent pas pour un tel compétiteur. À 35 ans, CR7 a toujours la rage de vaincre et l'envie de remporter des trophées. De quoi le pousser à remettre en question son avenir ? France Football parlait récemment du fait que Cristiano Ronaldo souhaiterait rallier le PSG afin de rejoindre Neymar et Mbappé. Une rumeur à laquelle a répondu Andrea Agnelli, le président de la Vieille Dame, hier après l'élimination des Bianconeri. «Cristiano Ronaldo au PSG ? Il va rester au club. Je suis sûr qu'il jouera encore pour la Juventus la saison prochaine.» Les supporters piémontais ont de quoi être rassurés... pour le moment.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires