PSG : le vestiaire en plein doute

Quelque chose ne tourne pas rond au PSG en ce début de saison. Peut-être l'état d'esprit des joueurs, pollué par un mercato estival loin d'avoir contenté certains d'entre eux...

Alessandro Florenzi félicité par ses coéquipiers après son but à Nîmes
Alessandro Florenzi félicité par ses coéquipiers après son but à Nîmes ©Maxppp
La suite après cette publicité

Il n'y a pas que Thomas Tuchel qui s'est interrogé sur le mercato estival réalisé par le Paris Saint-Germain. Certes, ce sont les déclarations récurrentes et les plaintes du coach allemand qui ont rythmé la vie médiatique du club francilien au cours de ces dernières semaines, avec sa brouille publique avec son directeur sportif Leonardo. Mais ses joueurs sont semble-t-il sur la même longueur d'onde concernant ce point précis : le PSG s'est affaibli.

C'est un constat que l'on peut juger particulièrement dur si l'on considère que les arrivées sur le gong de Danilo, international portugais, Rafinha, international brésilien, et Moise Kean, international italien, ne permettent pas encore de jauger leur réel apport dans le collectif parisien. Pourtant, comme le rapporte L'Équipe, ce jugement est partagé par plusieurs éléments du vestiaire, dont Marquinhos, Neymar et Mbappé. Ils n'avaient pas hésité à en parler à Leonardo avant la fin du marché pour exprimer leurs inquiétudes.

Les joueurs lassés par le manque d'alternatives

Thiago Silva, Cavani, Meunier et Choupo-Moting partis sous d'autre cieux, le PSG avait perdu un leader défensif, le meilleur buteur de son histoire, et deux joueurs utiles dans la rotation. Ils ont été remplacés numériquement ou presque, mais la défaite face à Manchester United a de nouveau démontré que chaque absence de cadre (Marquinhos, Bernat et Verratti pour cette rencontre) pénalise trop le jeu parisien. Ce qui lasse clairement certains joueurs.

Thomas Tuchel, lui, voit bien que quelque chose cloche, à l'image de ce vestiaire jugé trop calme avant la rencontre, mais n'intervient pas. Sur le mercato, il espérait accueillir Luis Suarez et Antonio Rüdiger, mais Leonardo ne l'a pas suivi. Va-t-il continuer à exprimer sa frustration sur le sujet ou tenter d'inverser la drôle de spirale qui se met actuellement en place ? Une chose est certaine, il doit reprendre en main son vestiaire et le remobiliser pour les prochaines échéances.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires