CdM 2022 : la semi-automatisation du hors-jeu officialisée par la FIFA

Le logo de la FIFA
Le logo de la FIFA ©Maxppp

Il n'y a pas que le marché des transferts qui connaît de grands chamboulements sur les dernières saisons. En effet, l'arbitrage est lui aussi la victime de son époque. Après l'introduction de l'assistance vidéo (VAR) à l'occasion du Mondial russe en 2018, c'est désormais au tour du hors-jeu d'être « semi-automatisé ». Déjà testée à l'occasion de la Coupe Arabe l'an passé, cette nouvelle technologie permettra de connaître, à chaque instant de la rencontre, la position du ballon, ainsi que celle des joueurs sur le terrain.

La suite après cette publicité

Cette avancée technologique facilitera notamment la détection des hors-jeux, sans pour autant omettre l'appréciation de l'arbitre, inhérente au bon fonctionnement du jeu. Mais comment fonctionne-t-elle ? La FIFA a expliqué que la « technologie semi-automatisée du hors-jeu" (SAOT) utilisera douze caméras placées sous le toit du stade, et contrôlera "jusqu'à 29 points de données" par joueur "50 fois par seconde. » Une nouvelle révolution donc, qui apportera, sans aucun doute, son lot de controverses.

Plus d'infos

Commentaires