Arsenal : le gros coup de pression de Mikel Arteta à Nicolas Pépé

Nicolas Pépé face au Slavia Prague en Ligue Europa avec Arsenal
Nicolas Pépé face au Slavia Prague en Ligue Europa avec Arsenal ©Maxppp

Recruté par Arsenal à l'été 2019 pour 80 M€, Nicolas Pépé (25 ans) a eu du mal à s'imposer au sein du onze des Gunners. Tantôt invisible, tantôt étincelant, l'international ivoirien (25 capes, 5 buts) a fait preuve d'irrégularité depuis son arrivée en provenance du LOSC. Les supporters du club londonien peuvent toutefois avoir de quoi espérer : depuis peu, l'ancien attaquant d'Angers brille sous le maillot des Canonniers et est l'un des grands artisans de la qualification d'Arsenal en demi-finales de Ligue Europa, avec deux réalisations lors de la double confrontation face au Slavia Prague en quarts de finale. Présent en conférence de presse avant le derby londonien entre Arsenal et Fulham, ce dimanche (14h30), dans le cadre de la 32ème journée de Premier League, Mikel Arteta a mis une énorme pression sur les épaules de son numéro 19.

La suite après cette publicité

«Je pense qu'il en avait besoin (d'un changement de mentalité, NDLR). Il avait besoin d'une période d'adaptation et c'est fini maintenant. On ne peut plus compter sur l'adaptation, maintenant c'est une question de performances et il peut le faire. Il a les joueurs pour le soutenir, un manager pour le soutenir. Il a tout le staff qui est prêt à l'aider et tous les coéquipiers qui l'aiment vraiment, parce que c'est une personne vraiment sympathique. Donc il n'y a pas d'excuses. (...) Nico a cette capacité mais cela dépend de lui, nous pouvons l'aider autant que nous le voulons, mais il doit avoir un état d'esprit et la cohérence pour faire ce qu'il peut faire», a lâché le technicien espagnol dans des propos rapportés par l'Evening Standard. Les Gunners auront besoin d'un grand Nicolas Pépé, auteur de 10 buts et 5 passes décisives en 39 apparitions toutes compétitions confondues cette saison, pour aller au bout de la Ligue Europa et ainsi espérer décrocher leur billet pour la Ligue des Champions l'année prochaine.

Plus d'infos

Commentaires