PSG : Mauricio Pochettino désamorce la polémique Lionel Messi

Présent en conférence de presse ce mardi, Mauricio Pochettino est revenu sur la sortie polémique de Lionel Messi lors de PSG-OL dimanche soir (2-1, 6e journée de Ligue 1).

Lionel Messi et Mauricio Pochettino lors de PSG-OL.
Lionel Messi et Mauricio Pochettino lors de PSG-OL. ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'image a fait le tour du monde. Lionel Messi, surpris de céder sa place à la 76e minute de Paris SG-Olympique Lyonnais dimanche soir (2-1, 6e journée de Ligue 1), snobait la main tendue par Mauricio Pochettino et rejoignait le banc parisien, faisant la moue pendant de nombreuses minutes auprès de ses partenaires, eux aussi médusés. Quelques instants plus tard en conférence de presse, le technicien argentin expliquait qu'il s'agissait d'un simple choix.

Depuis, le communiqué médical du club de la capitale a confirmé que la Pulga souffrait visiblement du genou gauche et que ce changement opéré par le staff avait plutôt été de l'ordre de la précaution. L'entraîneur parisien, présent face aux journalistes ce mardi au centre d'entraînement Ooredoo est revenu sur cet épisode. En toute transparence. « Je crois que le club a publié un communiqué sur Leo, la situation est claire », a-t-il d'abord confié avant de développer.

Le staff avait tout vu

« Pour vous expliquer un peu, nous, sur le banc, nous voyons tout ce qui se passe sur le terrain. Nous avons vu que Leo avait testé son genou, qu’il essayait de voir comment il réagissait. On l’a vu se toucher le genou après une frappe aussi. Nous étions contents de son match, avec une très bonne première période notamment, il ne manquait que le but. Après 75 minutes de jeu, avec les informations que nous avions en interne et ce que nous avons vu, nous avons pris la décision de le remplacer. C’est la situation », a-t-il expliqué, loin d'être surpris par les répercussions de cette décision et de ces images.

« Je comprends la situation, je l’accepte. Je ne suis pas vraiment surpris. La priorité est toujours le bien du joueur, avec les informations que nous avions, nous avons pensé que le mieux pour lui était de sortir après 75 minutes de jeu. Logiquement, un grand champion veut toujours être sur le terrain et Leo est un grand champion. C’est compréhensible. Je ne suis pas surpris. Ce genre de choses est normal », a-t-il conclu. L'incident, qui a tout de même nécessité une explication entre les deux hommes ce lundi, est donc clos.

Plus d'infos

Commentaires