L'OM va devoir casser sa tirelire pour conserver William Saliba !

Par Josué Cassé
3 min.
L'OM va devoir casser sa tirelire pour conserver William Saliba ! @Maxppp

Prêté sans option d'achat par Arsenal, William Saliba réalise une saison plus que convaincante sous le maillot de l'Olympique de Marseille. Taulier de la défense olympienne et titulaire indiscutable, l'ancien stéphanois et international Espoirs semble pourtant destiné à retrouver les Gunners cet été. À moins que les dirigeants marseillais ne parviennent à convaincre le Bondynois de poursuivre l'aventure en terres phocéennes. Le compte à rebours est en tout cas lancé et plusieurs options s'offrent à Pablo Longoria et consorts.

La suite après cette publicité

Arrivé le 15 juillet dernier en terres marseillaises, William Saliba, prêté pour la saison par les Gunners, n'a pas tardé à conquérir tout un peuple. Du haut de ses 20 ans, l'enfant de Bondy s'est, en effet, rapidement imposé comme le véritable taulier de la défense olympienne. Dans les chiffres, cela se traduit d'ailleurs par 35 matches joués en intégralité sur les 36 disputés par l'OM toutes compétitions confondues. Dans les faits, la sérénité dégagée par le capitaine de l'équipe de France espoirs s'illustre par quelques retours salvateurs et une capacité de relance très appréciée par son entraineur. À l’aise techniquement, infranchissable et rassurant pour ses compères de la défense, l'ancien Stéphanois joue, pour l'heure, une partition quasi parfaite dans la cité phocéenne. Devenu l'un des hommes clés de Jorge Sampaoli, Saliba dégage un charisme et un leadership déroutant pour veiller sur les buts de Pau Lopez. Alors comment ne pas avoir envie de le conserver ? C'est en tout cas le souhait affiché par son président Pablo Longoria.

Interrogé par La Provence cette semaine, le président marseillais a ainsi confirmé sa volonté de garder William Saliba la saison prochaine. Une tâche qui ne s'annonce pas des plus aisées, d'autant que le défenseur de 20 ans, sous contrat avec Arsenal jusqu'en juin 2024, est arrivé sous la forme d'un prêt ne comprenant aucune option d'achat. Une situation contractuelle établie qui ne semble pourtant pas refroidir les ardeurs du board phocéen. Dans cette optique, L'Equipe révèle même, ce dimanche, que des discussions vont être entamées courant mars entre le club phocéen et le joueur. Et, à ce titre, Pablo Longoria semble disposer de plusieurs options (bien que la menace d'une interdiction de recrutement plane toujours sur l'OM).

À lire OM : le message émouvant de Dimitri Payet à Bamba Dieng

L'OM va devoir batailler pour conserver William Saliba !

Conquis par sa charnière centrale Ben White-Gabriel, Arsenal n'a cependant pas l'intention de laisser filer William Saliba en qui les dirigeants londoniens placent de grands espoirs et concèdent voir l'avenir avec lui. Dès lors, pour convaincre les Gunners de se séparer définitivement de l'actuel numéro 2 de l'OM, «L'Equipe» indique que les dirigeants marseillais devront faire une offre d'au moins 30 millions d'euros. Un montant conséquent pour le troisième de Ligue 1, qui plus est à l'heure où son propriétaire Frank McCourt met la pression sur son staff pour récupérer des liquidités. Malgré tout, l'espoir reste présent et nul doute qu'une qualification de l'OM pour la prochaine Ligue des Champions pourrait également être un argument de poids pour prétendre conserver le jeune talent défensif.

La suite après cette publicité

Enfin, le quotidien précise, par ailleurs, que les Marseillais pourraient également opter pour un nouveau prêt, meilleur moyen pour éviter de devoir sortir le chéquier et payer l'indemnité évoquée précédemment. Si cette option semble même plus réaliste, elle ne sera, là non plus, pas donnée puisqu'il s'agira très certainement d'un prêt payant, bien plus cher que celui obtenu en juillet dernier. Pour conserver son précieux atout défensif et construire autour de lui une stabilité certaine, Pablo Longoria est donc prévenu : il faudra quoi qu'il en soit casser sa tirelire. Et ce, sans parler de la forte concurrence qui attend le boss de l'OM puisque L'Equipe précise aussi l'intérêt «de deux gros clubs espagnols» ainsi que d'écuries anglaises et allemandes. Les ambitions sont claires, les obstacles présentés. C'est désormais à vous de jouer Président Longoria.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité