OM : les révélations de Steve Mandanda sur l'affaire Villas-Boas

Cet été, André Villas-Boas a voulu quitter l'OM. Ce sont les joueurs qui l'ont fait changer d'avis. Steve Mandanda a raconté cet évènement.

Steve Mandanda et André Villas-Boas discutent lors d'un entraînement de l'OM
Steve Mandanda et André Villas-Boas discutent lors d'un entraînement de l'OM ©Maxppp

Si tout semble tourner rond à l'Olympique de Marseille en ce moment avec les arrivées de Pape Gueye et de Leonardo Balerdi et qu'en plus les Phocéens gagnent leurs matches de préparation largement (celui de ce mercredi contre Heimstetten par six buts à un), on oublie un peu vite qu'il y a quelques semaines le bateau tanguait très sérieusement. En effet, André Villas-Boas avait décidé de quitter le club suite au départ de son directeur sportif et ami, Andoni Zubizarreta.

La suite après cette publicité

Finalement, les joueurs ont réussi à retourner la situation et si le Portugais n'a pas encore prolongé son bail du côté de la Cité Phocéenne, il sera bel et bien présent cette saison avec, espère-t-il, un bel effectif. Dans son édition du jour, L'Équipe propose une interview de Steve Mandanda, le gardien et capitaine de l'OM, qui est revenu sur ce passage difficile et a expliqué tout le bien qu'il pensait de son entraîneur et de son changement d'avis.

« Notre volonté a compté »

« Cette période n’était pas simple, on était tous éparpillés, enfermés chez nous, la vie s’est arrêtée. On a beaucoup échangé par téléphone, par message ou par vidéo-conférence. On a eu une discussion entre nous, on avait tous la volonté de continuer à travailler avec lui. Et le coach a décidé de rester », a-t-il commencé par expliquer alors que la situation était quasiment perdue d'avance. Le portier a ensuite minimisé, semble-t-il, son rôle de négociateur dans cette affaire.

« Non, pas spécialement. Il y a une relation de joueur à entraîneur, et même d’homme à homme, qui s’est créée avec le coach au fil des mois. Si j’ai pu avoir une voix qui a permis de faire basculer les choses du bon côté, tant mieux, mais je pense sincèrement que c’est l’ensemble du groupe, l’ensemble de nos mots qui ont fait la différence. Ça montre d’ailleurs l’union de ce groupe. Notre volonté a compté, je pense, mais il y a eu aussi beaucoup d’autres paramètres dans sa réflexion », a poursuivi Mandanda. André Villas-Boas est donc resté pour le plus grand bonheur des joueurs et des fans, qui rêvent probablement de le voir prolonger son bail qui se termine dans un an.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires