OL : Rudi Garcia joue la carte jeunes

Vendredi soir, Rudi Garcia a décidé de titulariser trois jeunes talents made in OL, à savoir Maxence Caqueret, Melvin Bard et Rayan Cherki. Concernant ces deux derniers, ils avaient l'occasion de marquer des points auprès de leur coach.

Rayan Cherki à la lutte avec Haris Duljevic
Rayan Cherki à la lutte avec Haris Duljevic ©Maxppp
La suite après cette publicité

Rudi Garcia compte sur les jeunes. C'est le message que l'entraîneur de l'OL a voulu passer jeudi après-midi en conférence de presse avant la réception de Nîmes. «Les jeunes font partie de l’effectif. Nous nous concentrons beaucoup sur l’éclosion de nos pépites. Quand je pense qu’un jeune joueur est prêt, je pousse mes dirigeants à ne pas recruter à son poste. À Montpellier, Jean Lucas, Rayan Cherki et Melvin Bard ont été très performants et ils marquent des points à chacune de leur apparition». Convaincu par Maxence Caqueret depuis un petit moment, le coach français était plus prudent avec Rayan Cherki et Melvin Bard, qui a prolongé jusqu'en 2024 cette semaine.

Bard et Cherki titulaires avec Caqueret

Et comme Caqueret, les deux talents made in OL ont été titularisés vendredi soir face aux Crocos au Groupama Stadium. Une opportunité à saisir pour Cherki (17 ans) comme pour Bard (19 ans). Pour le premier, il peut profiter cette saison de plusieurs départs dans le secteur offensif (Terrier, Gouiri, Traoré). Pour le second, c'est un peu pareil puisque Marçal est parti et que Youssouf Koné ne sera pas retenu. De quoi espérer grappiller du temps de jeu pour l'un comme pour l'autre, eux qui étaient seulement entrés en jeu et qui n'avaient pas débuté d'entrée un match lors de cette saison 2020-21. Le match contre Nîmes était donc très important pour eux.

Concernant Bard, il s'est montré disponible, n'hésitant pas à multiplier les montées. Avec Ferhat, il avait un sacré client en face de lui et il a été parfois devancé (4e, 37e faute). En deuxième période, celui qui était titularisé pour la première fois en L1 a essayé d'être discipliné derrière tout en osant offensivement, à l'image de sa belle montée où il a glissé entre deux défenseurs adverses (54e). De son côté, Cherki ne s'est pas caché. Il a apporté du danger, percutant et utilisant sa technique. Malgré un peu de déchet par moment, on l'a vu beaucoup demander le ballon et essayer d'en faire quelque chose. Aligné à droite au coup d'envoi dans le 4-4-2, il a parfois permuté avec Cornet, passant ainsi sur l'aile gauche.

La bonne surprise Diomandé

En deuxième période, il a tenté d'amener de l'allant offensivement, combinant bien avec Caqueret. Mais on l'a moins vu et trouvé qu'en première mi-temps, lui qui est sorti à la 86e, remplacé par Kadewere. Les deux jeunes Lyonnais ont tenté des choses, n'hésitant pas à se montrer. Ils ont été rejoints par Sinaly Diomandé (19 ans), entré au poste de latéral droit pour remplacer Dubois pour sa première en L1 (55e). Le défenseur pensait obtenir un penalty après que sa remise de la tête ait été touchée par le bras de Ripart dans la surface. Mais l'arbitre ne lui accordait rien. Après la rencontre, Rudi Garcia n'a pas manqué de livrer son analyse sur les prestations de ces jeunes joueurs.

«J'ai trouvé que ceux qui avaient joué les deux matchs précédents étaient fatigués, d'ailleurs ce sont ceux qui sont sortis. J'ai envie de dire, heureusement qu'il y avait du sang frais dans l'équipe aujourd'hui, dont ont fait partie les jeunes. Ils se sont plutôt bien comportés. De toute façon, on ne peut pas non plus demander aux jeunes d'amener la solution. Cela doit venir des joueurs plus expérimentés». Enfin, il a tenu à féliciter Diomandé. «Ce système de jeu avec quatre défenseurs nous a permis d'avoir plus de joueurs offensifs. Sinaly a fait une bonne rentrée pour un poste qui est inhabituel pour lui. Le point positif est le nombre de jeunes sur le terrain ce soir». Une bonne nouvelle pour des jeunes lyonnais qui espèrent bien faire leur trou cette saison !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires