Coronavirus, Ligue 1 : Jean-Michel Aulas pas favorable au huis clos

Sur les antennes de RMC, Jean-Michel Aulas avait déclaré il y a dix jours qu’il était prêt à mettre de côté la Ligue des Champions (l’OL affronte la Juventus en huitièmes de finale, victoire 1-0 à l’aller) pour aller au terme du championnat. Ce soir, sur les mêmes ondes, le président de l'Olympique Lyonnais a répété sa volonté d'aller au bout de la saison de Ligue 1, apportant néanmoins quelques nuances. «Les orientations sont les mêmes que celles que nous essayons de développer pour les championnats domestiques. Les matchs domestiques auront la priorité, insiste le président de l'OL. Mais le développement du coronavirus fait qu'il y a une autre dimension: les matchs de foot sont des spectacles dans lesquels les supporters doivent participer, cela n'aurait aucun sens sans les supporters».

Terminer la saison, oui, mais avec les supporters. Telle est la volonté de JMA. Pour qui l'intégrité des joueurs semble être devenue un nouveau cheval de bataille. «La responsabilité des dirigeants est de ne pas faire prendre de risques à nos joueurs ou à nos entraîneurs avec des reprises qui seraient trop prématurées. Et donc tout le monde essaye, y compris à l'UEFA, de trouver le juste milieu entre faire le maximum pour terminer les compétitions en cours, en commençant par les compétitions domestiques, en décalant les compétitions nationales, et avoir cette compréhension des phénomènes humains. On ne doit pas bousculer quelque chose que l'humanité n'avait pas prévu et qui cause des décès partout. La reprise ne pourra pas se faire simplement par une décision centralisée. Elle devra se prendre avec toute cette humanité qui consiste à protéger nos joueurs, dirigeants», a martelé le président de l'OL.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires