Ligue des Champions : le Borussia Dortmund réagit au tirage PSG

Le sort en est jeté, le Paris SG défiera le Borussia Dortmund en 8e de finale de Ligue des Champions. Le club de la Ruhr, par la voix de plusieurs de ses membres, s'est dit respectueux mais pas impressionné.

Marco Reus, qui fête ici un but avec le BVB, prévient le PSG
Marco Reus, qui fête ici un but avec le BVB, prévient le PSG ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le Paris SG a hérité du Borussia Dortmund en huitième de finale de Ligue des Champions. Des retrouvailles pour Thomas Tuchel, actuel coach du PSG, passé auparavant sur le banc du club de la Ruhr. Le directeur sportif du BVB Michael Zorc a évoqué ce rendez-vous particulier. «Nous ne jouons pas contre Thomas Tuchel, mais contre le Paris Saint-Germain. Il est maintenant entraîneur au PSG, il y fait son travail. Et bien sûr, nous le saluerons amicalement à son retour à Dortmund», a-t-il expliqué.

Même son de cloche pour Carsten Cramer, directeur général de l'écurie allemande. «Nous connaissons bien Thomas Tuchel mais nous ne jouons pas contre un entraîneur mais contre une équipe, spectaculaire, le multiple champion de France», a-t-il lancé, relayé par RMC Sport. Pour autant, ce dernier considère très clairement que le tirage au sort aurait pu être bien pire pour les pensionnaires du Signal-Iduna Park.

Le BVB craignait bien pire

«Le tirage aurait pu être pire, nous sommes impatients, chaque équipe parmi les 16 représente un challenge. Nous positivons toujours, nous nous battrons pour nous qualifier», a-t-il expliqué. Une chose est sûre, les Allemands ont hâte d'en découdre, à l'image du directeur exécutif Hans-Joachim Watzke. «Le Paris Saint-Germain est un tirage excitant, très intéressant pour nous et pour nos fans. Nous abordons ce duel avec confiance. Je pense que les chances sont de 50/50», a-t-il lâché.

Côté terrain, le capitaine Marco Reus, interrogé sur le site officiel des Borussen, est ravi, persuadé, après s'être extirpé du groupe de la mort avec le FC Barcelone et aux dépens de l'Inter Milan et du Slavia Prague. «C'est un tirage magnifique pour nous et pour nos supporters. Et franchement: évidemment nous y croyons. Nous allons affronter Paris pour franchir un tour en Ligue des Champions. C'est clairement notre but», a-t-il conclu. Le PSG est prévenu, le BVB n'a pas peur du tout !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires