Monaco dresse sa feuille de route pour le mercato

Au lendemain de la qualification pour la prochaine Ligue des Champions, l'AS Monaco tenait une conférence de presse. Le vice-président Oleg Petrov et le directeur sportif Paul Mitchell ont donné le ton pour le mercato estival à venir.

Monaco célèbre un but contre Nîmes
Monaco célèbre un but contre Nîmes ©Maxppp

Mission accomplie. L'AS Monaco souhaitait retrouver l'Europe en début de saison. Et après 38 journées de haute lutte, le club princier a réussi à décrocher la troisième place, synonyme, pour l'instant, de qualification pour le tour préliminaire pour la prochaine Ligue des Champions. Si Manchester United remportait la Ligue Europa mercredi contre Villarreal, les Rouge-et-Blanc seraient même directement qualifiés pour la plus prestigieuse des compétitions européennes. Le vice-président Oleg Petrov avait donc le sourire ce midi, en conférence de presse.

La suite après cette publicité

L'homme fort de l'écurie de la Principauté a salué la performance de son groupe, fixant déjà le cap pour le prochain exercice. «L’objectif est clair, c'est le podium. Après, on verra, le terrain nous dira ce qu'on pourra faire. Mais on va se battre très dur pour atteindre le podium. On va aussi travailler pour progresser en Ligue des Champions, on ne veut pas seulement participer. On veut montrer à tout le monde qu’on est capable de faire de belles choses aussi en Ligue des Champions. On a un plan, on s'y tient», a-t-il confié.

Ambition et progression

Pour assouvir cette ambition, ce dernier fait entière confiance à son directeur sportif Paul Mitchell, qui en a dit un peu plus sur la stratégie de l'ASM pour y parvenir. «Nous avons une stratégie claire, nous voulons une équipe dynamique, pour un certain style de jeu, attractif. Pour la Champions League, l'idée, c’est améliorer l’équipe, de faire progresser nos joueurs. C'est une stratégie claire, on doit regarder sur le marché les joueurs qui peuvent arriver à ce niveau», a expliqué le Britannique, sans dévoiler de noms, bien évidemment.

Interrogé sur les cas particuliers du gardien de but ou de l'attaque, le DS monégasque a livré une réponse similaire. «Ma responsabilité est toujours de chercher mieux. Ce n'est pas facile vu le potentiel des joueurs que nous avons, mais je dois réfléchir si nous voyons une opportunité sur le marché. (...) Je dois avoir l’ambition de bâtir une meilleure équipe. (...) On doit trouver de la consistance dans notre travail pour être encore meilleurs la saison prochaine», a-t-il détaillé, ravi de travailler avec Niko Kovac.

Il faudra casser sa tirelire pour Tchouaméni ou Badiashile

Après avoir annoncé le départ de Stevan Jovetic (31 ans), en fin de contrat, le patron du sportif sur le Rocher a précisé sa feuille de route dans le sens des départs, notamment pour les nombreux joueurs prêtés, à l'image de Keita Baldé (Sampdoria). «On va procéder à une analyse dans les semaines à venir et prendre des décisions pour le bien du club sur chaque cas», a-t-il confié, souhaitant continuer à s'appuyer sur les talents formés au club. L'ancien du RB Leipzig a également envoyé un message fort à destination des éventuels intéressés par Benoît Badiashile, Aurélien Tchouaméni et consorts.

«On ne peut jamais dire jamais en football. On a tous vu que notre président est ambitieux, il veut qu’on ait du succès en suivant notre stratégie, il y a un très gros potentiels chez ces joueurs. Il faudrait des très grosses offres et d'énormes efforts de la part des clubs intéressés pour nous convaincre de les lâcher», a-t-il assuré, conforté par son boss. «Pour le moment, pour cet été, pour ce mercato, vendre n’est pas une priorité. Nous avons beaucoup de talents qui peuvent progresser, nous n'avons aucune pression sur ce point», a conclu Petrov. Le ton est donné.

Plus d'infos

Commentaires