Balde Keita, le talent made in Barça qui régale la Lazio

Les observateurs attendaient Felipe Anderson, mais c’est bien le jeune Balde Keita qui crève l'écran du côté de la Lazio. Formé au Barça, le jeune attaquant de 18 ans a inscrit le weekend dernier son premier but en Serie A. Le premier d’une longue série, à n’en pas douter.

La pépite Balde Keita a inscrit son premier but en Serie A
La pépite Balde Keita a inscrit son premier but en Serie A ©Maxppp

Balde Keita Diao. Ce nom ne vous dit peut-être rien. Mais du côté de Rome et de la Curva Nord de la Lazio, il est scandé chaque weekend. Comme pour encourager coach Vladimir Petkovic à le faire rentrer sur la pelouse. Dimanche dernier, à Parme, le jeune attaquant de 18 ans est parti titulaire, pour la première fois en championnat. Un choix payant, puisqu’il a permis aux Biancocelesti d’accrocher le point du nul, en inscrivant leur unique but (1-1). Première titularisation, premier but, pas mal. Mais pas si étonnant que ça, finalement. Avec Balde Keita, tout semble être question de précocité.

La suite après cette publicité

Né en Catalogne de parents sénégalais, il est promis à un grand avenir dès son plus jeune âge. Dès qu’il intègre la célèbre Masia, centre de formation du grand FC Barcelone, avec lequel il aurait bien pu effectuer ses premiers pas en pro. « Aurait », si seulement une petite blague à un coéquipier lors d’un tournoi à Dubai – à savoir, des glaçons glissés dans son lit – n’avait pas gâché le tableau. Puni par les dirigeants barcelonais et Guardiola avec un prêt, Keita ne voudra pas rentrer en Catalogne quelques mois plus tard. Le Real Madrid tentera de l’attirer dans ses filets, c’est finalement à Rome qu’il posera ses valises, la Lazio se délestant de 300 000 € pour contenter les Blaugrana. Choix curieux, car l’attaquant, dépourvu du passeport adéquat, attendra plus d’un an avant de pouvoir intégrer l’équipe première… ce qu'il fera finalement sous le statut d’extra-communautaire, la Lazio s’étant finalement résolue à passer outre la paperasse.

Il faut dire que pour patienter, Keita a impressionné avec la Primavera du club romain, avec laquelle il a remporté le championnat d'Italie. Attaquant complet, rapide et technique, il a persuadé les Laziali. Quelques entrées en jeu convaincantes en championnat pour commencer, davantage en Europa League, où, avec 4 passes décisives en autant de matches et une dernière prestation de haut vol face à l’Apollon Limassol, il gagnera son ticket pour une première titularisation en Serie A. Face à Parme, donc. L’occasion, une nouvelle fois, de faire étalage de son talent, son but – où il dribble un défenseur et le gardien avant de pousser le cuir au fond – relevant du bonus. « Si c’est une surprise ? Pas le moins du monde. Nous l’avons pris et attendu un an justement parce que nous étions au fait de son immense potentiel » a assuré Claudio Lotito, président de la Lazio. À 18 ans, Balde Keita a l’avenir devant lui. Et comme il est coutume de dire dans ces cas-là, « on en reparlera. »

Plus d'infos

Commentaires