Eliminatoires Euro U21 : la France s'amuse en Serbie

Après sa victoire convaincante face à l'Ukraine, l'équipe de France Espoirs a confirmé lors de son déplacement en Serbie. Grâce à Adli, Gouiri et Cherki, elle s'est imposée 3-0.

Amine Adli sous le maillot de l'équipe de France U-21
Amine Adli sous le maillot de l'équipe de France U-21 ©Maxppp

Beaucoup trop forte pour l'Ukraine il y a 4 jours (victoire 5-0), l'équipe de France Espoirs devait confirmer lors de son déplacement en Serbie ce mardi soir. L'hôte du soir est en plus mal en point dans ces qualifications à l'Euro et n'a enregistré son premier succès qu'au match précédent, en Arménie (4-1). Les troupes de Sylain Ripoll, qui reconduisait le même onze avec Gouiri et Kalimuendio devant, ou encore Adli et Diop dans ce 4-4-2, avaient donc là une belle occasion de reprendre la première place de ce groupe H. Car au coup d'envoi, les Bleuets ont vu l'Ukraine prendre provisoirement la place de leader et l'histoire récente nous rappelle souvent qu'avec les Espoirs, il faut toujours se montrer prudent.

La suite après cette publicité

Le début de match appuyait cette thèse. Si les Français prenaient le contrôle du ballon, ils ne semblaient pas vraiment au rendez-vous dans leurs intentions. Les Serbes parvenaient trop facilement à se défaire du pressing adverse, en dépit de subir la circulation de balle. D'ailleurs, ils ont bien failli ouvrir le score d'un exploit personnel, à la suite d'une mauvaise relance de Kalulu. Gavric en profitait pour tenter une lourde frappe depuis les 25 mètres que repoussait difficilement un Meslier vigilant (18e). Cette première occasion avait le don de réveiller des tricolores encore trop timides dans cette rencontre. Ils changeaient de cadence et ouvraient même le score.

La France reprendre la tête

Après une interception de Caqueret, Gouiri orientait le jeu vers Adli, qui fixait avant d'adresser une frappe à ras de terre dans le petit filet avec l'aide d'un gardien pas impérial (0-1, 28e). Dans la foulée, les Bleuets tentaient de breaker mais après un joli mouvement collectif, Gouiri échouait face à un Gordic, qui se rattrapait un peu de son erreur précédente (31e). Cette domination était finalement récompensée par l'obtention d'un penalty de Truffert, transformé par Gouiri (0-2, 42e). La tempête aurait même pu être terrible pour les Serbes sans un Grdic impeccable face à Gouiri (44e), et la vigilance de Terzic juste devant Truffert (45e+1).

Les Bleuets redémarraient très fort la seconde période mais se heurtaient une nouvelle fois à la défense adverse. L'inspiration de Thuram ne donnait rien (47e), tout comme ce centre en retrait de Truffert entre Adli et Kalimuendo, bien esseulés dans la surface (51e). La Serbie essayait vainement de réagir mais éprouvait le plus grand mal à se montrer dangereux dans le camp d'en face. Toujours sous la menace, les Français ne se démobilisaient pas, notamment grâce à l'apport des entrants Cherki, Cho ou encore Antiste. Si l'ancien Toulousain croquait (76e), Cherki lui fusillait le gardien de près après s'être joué de la défense (0-3, 87e). Après 4 matches, la France reprend la tête du groupe H, un petit point devant l'Ukraine.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.

Retrouvez le classement de ces éliminatoires pour l'Euro U21 2023.

Plus d'infos

Commentaires