Lille : les 3 entraîneurs ciblés pour l'après-Galtier

Si le LOSC espère toujours convaincre Christophe Galtier de prolonger l'aventure dans le Nord de la France, le club nordiste sait que son coach a de grandes chances de partir. Pour preuve, les Dogues ont déjà ciblé de potentiels remplaçants.

Lucien Favres Zeit beim BVB ist zu Ende
Lucien Favres Zeit beim BVB ist zu Ende ©Maxppp
La suite après cette publicité

Leader du classement de Ligue 1 avec le LOSC, Christophe Galtier est bien parti pour remporter un nouveau titre national, après celui obtenu en 2008 avec l’Olympique Lyonnais lorsqu’il était l’adjoint d’Alain Perrin. Un coach également bien placé pour soulever le trophée de meilleur entraîneur de la saison de L1 lors des prochains trophées UNFP. De bonnes nouvelles pour les supporters lillois, même si ces derniers savent que « Galette » a aussi de fortes chances de plier bagage.

Le principal intéressé n’a pas officiellement confirmé qu’il mettrait les voiles à l’issue de la saison, mais tout porte à croire que ce sera le cas. Lié aux Dogues jusqu’en 2022, le technicien est sollicité par deux clubs en Ligue 1 : l’Olympique Lyonnais et l’OGC Nice. Les Gones ont multiplié les contacts avec différents coaches (dont le Portugais Paulo Fonseca), tandis que les Aiglons veulent enfin avoir une tête de gondole pour leur ambitieux projet. Galtier sur le départ, qui pour le remplacer ?

Lille multiplie les pistes

Récemment, le nom de Laurent Blanc a été cité. Le Cévenol souhaiterait faire un retour remarqué en Ligue 1 après son passage au PSG, mais il n’est pas le seul à plaire au LOSC. La Voix du Nord révèle que deux autres profils séduisent. Il s’agit de Lucien Favre et de Thiago Motta. Les deux hommes ont l’avantage d’être libres depuis leur départ respectif du Borussia Dortmund et du Genoa.

Francophones, le Suisse et l’Italien ont également l’avantage d’avoir déjà eu des expériences en Ligue 1. Les paris sont donc lancés, même si le président des Dogues, Olivier Létang, avait quand même rappelé que son club donnait toujours sa priorité à son entraîneur actuel. « Quand vous êtes très heureux de la collaboration avec quelqu’un, vous avez envie qu’elle perdure. Je souhaite que Christophe reste et que nous discutions de la prolongation de son contrat. »

Plus d'infos

Commentaires