Monaco : le banni Gelson Martins donne de ses nouvelles

Suspendu pendant six mois, le Portugais a terminé sa saison 2019/2020 le 1er février dernier contre Nîmes (1-3). Aujourd'hui, il est sorti du silence pour afficher ses ambitions.

Gelson Martins sous les couleurs de l'AS Monaco
Gelson Martins sous les couleurs de l'AS Monaco ©Maxppp

Prêté à l’AS Monaco la saison passée par l’Atlético de Madrid, Gelson Martins (25 ans) s’était rapidement distingué et avait convaincu les Asémistes de débourser une trentaine de millions d’euros pour le recruter définitivement. Sur le flanc de l’attaque monégasque, l’international portugais (21 sélections, 0 but) devait jouer le rôle de dynamiteur et faire oublier l’exercice 2018/2019 très compliqué de l’ASM. Malheureusement pour lui, rien ne s’est passé comme prévu.

La suite après cette publicité

Sur le plan collectif, Monaco a mis du temps pour lancer la machine. Et au niveau personnel, Gelson Martins a vécu une saison galère. Sur le pré, l’ancien Colchonero n’a inscrit que 4 buts et délivré qu’une seule passe décisive en 21 rencontres de Ligue 1. Un bilan comptable peu glorieux, mais qui est passé au second plan depuis le 1er février dernier. Ce jour-là, l’ASM a perdu 3 buts à 1 sur le terrain de Nîmes, mais a surtout vu son joueur bousculer l’arbitre du match. Résultat : Gelson Martins a écopé de six mois de suspension.

Gelson Martins a soif de revanche

Dans son malheur, le natif de Santiago a été l’un des « bénéficiaires » de la crise du coronavirus et de l’arrêt définitif du championnat puisqu’il n’a raté qu’un gros mois de compétition. Lié au club du Rocher jusqu’en 2024, ce dernier est sorti du silence pour évoquer sa situation, mais surtout ses ambitions. Car Gelson Martins est un lion en cage qui n’attend qu’une chose : prouver qu’il vaut bien mieux que ça. « Je peux déjà vous dire que j’ai déjà réalisé une bonne partie de mes rêves, mais il me reste encore beaucoup de choses à conquérir», a-t-il déclaré dans un entretien accordé au journal portugais Record, avant de poursuivre.

« Je pense qu’on pourra conquérir le titre de champion à court terme, mais ce n’est pas une obsession. Tout dépendra du contexte ». Visiblement très ambitieux, le Lusitanien est enfin rapidement revenu sur cet épisode nîmois. « Ces dernières années n’ont pas été faciles. Beaucoup de choses se sont passées et ont un peu chamboulé ma carrière, mais je suis sûr que ce sera différent la saison prochaine. Je peux vous garantir que je vais donner le meilleur de moi-même pour que les choses soient différentes. » Après les paroles, place aux actes.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires