Bayern Munich : le sacré coup de mou de Sabitzer

Recrue star de la fin de mercato du Bayern Munich, Marcel Sabitzer avait tout de la bonne pioche. Recruté au rival du RB Leipzig pour environ 15 millions d'euros, le milieu autrichien restait sur de bonnes saisons aussi bien en Bundesliga qu'en Ligue des Champions. Pour le moment, cela met du temps à se concrétiser au sein du club bavarois.

Marcel Sabitzer sous le maillot du Bayern Munich
Marcel Sabitzer sous le maillot du Bayern Munich ©Maxppp
La suite après cette publicité

Arrivé au Bayern Munich cet été contre 15 millions d'euros, Marcel Sabitzer a rapidement eu l'étiquette de bonne affaire. Maître à jouer du RB Leipzig sur les dernières saisons, le milieu de terrain autrichien de 27 ans est devenu une valeur sûre de Bundesliga depuis les six dernières saisons. De virevoltant ailier, il s'est métamorphosé en métronome de la formation saxonne à l'arrivée de Julian Nagelsmann. Ce dernier parti au Bayern Munich, il était logique de voir Marcel Sabitzer suivre ses pas. Pourtant après quasiment trois mois, il est difficile d'afficher un bilan optimiste des premiers pas du natif de Wels. Si sa polyvalence est un atout et qu'il a pour le moment évolué en tant qu'ailier gauche, milieu offensif, milieu droit et arrière droit, c'est dans l'axe du milieu de terrain où il a le plus joué (9 matches).

Titularisé à seulement deux reprises pour le moment pour onze entrées en jeu, Marcel Sabitzer paye le niveau exceptionnel du double pivot constitué par Joshua Kimmich et Leon Goretzka mais aussi la concurrence élevée aux autres postes. En effet, Thomas Müller (et son remplaçant Jamal Musiala) montre un niveau élevé et sur les ailes, c'est un crève-cœur de choisir entre Serge Gnabry, Leroy Sané et Kingsley Coman. Pour autant, un autre facteur a désavantagé l'Autrichien : sa condition physique. C'est vraiment un mélange des deux. Il n'a pas de rythme de jeu car il n'a pas joué au RB Leipzig lors de ses dernières semaines et tous les milieux de terrain du Bayern sont plutôt en forme note notre confrère de Fussball Transfers Lukas Hörster.

Une situation compliquée ...

Pour autant, la situation traîne et il y a un mois déjà, Julian Nagelsmann faisait état d'une arrivée difficile de l'Autrichien : «il n'est pas venu ici avec l'idée de jouer tous les matchs depuis le début. Il s'entraîne mieux maintenant, il s'est très bien entraîné cette semaine et il obtiendra certainement son temps de jeu dès le début.» Une situation qui ne s'améliore pas et qui pourrait même se compliquer comme le note Lukas Hörster : «je pense que dans le double pivot, il n'est que le quatrième choix derrière Kimmich, Goretzka et Tolisso. Pour jouer sur l'aile, il n'a pas assez de vitesse. Au poste de numéro 10, il y a Müller et Musiala, et même Sané qui a joué plus au milieu des semaines dernières». Le repositionnement de Leroy Sané et le retour de Corentin Tolisso ne vont pas dans le sens de Marcel Sabitzer.

C'est d'ailleurs désabusé qu'il s'exprimait en sélection autrichienne récemment : «dans la situation dans laquelle je me trouve, les minutes de jeu sont les choses les plus importantes. Ici, je ressens surtout la confiance et la sécurité dont j'ai besoin. Quand je le ressens, je peux aussi réaliser mes meilleures performances. Tout le monde a besoin de confiance et de sécurité quelque part afin de pouvoir réaliser ses meilleures performances possibles.» Des mots forts qui laisseraient penser que Marcel Sabitzer ne se sent pas suffisamment épaulé à Munich. Cela trouverait sens quand on voit ses prestations. S'il est loin d'être catastrophique quand il joue, il reste assez neutre comme si on tentait d'intégrer un corps étranger au sein du Rekordmeister.

... l'espoir est toujours là

«Ces prestations sont pauvres. C'est évident qu'il n'a pas de rythme et c'est un joueur qui a besoin de ça. Il a fait quelques erreurs et n'a pas été décisif» note Lukas Hörster. N'ayant toujours pas marqué ni délivré la moindre passe décisive en 13 matches, Marcel Sabitzer n'est pas en confiance. L'an dernier, il comptait 9 buts et 7 offrandes en 39 matches pour 16 réalisations et 11 passes décisives en 44 rencontres lors de l'exercice 2019/2020. Marcel Sabitzer qui est en train de vivre actuellement ses meilleures années va donc devoir se ressaisir et prouver qu'il peut avoir cette place au sein du Bayern Munich. Même si, il est vrai que passer du costume de leader dans une très bonne équipe à celui de joueur loin d'être indiscutable dans l'une des meilleures équipes du monde est un sacré contraste.

S'il a du mal à voir Marcel Sabitzer devenir incontournable au Bayern Munich, Lukas Hörster estime que la présence de Julian Nagelsmann et la confiance qu'il porte à l'Autrichien peut inverser la donne : «si Nagelsmann n'était pas un admirateur de Sabitzer, le Bayern ne l'aurait pas acheté. Mais Nagelsmann a également dit que Sabitzer a accepté qu'il n'obtiendrait pas le rôle qu'il avait au RB Leipzig. Cela veut dire que Nagelsmann aura un plan pour utiliser Sabitzer mais plus comme un joueur de rotation qu'un joueur clé.» Pour le moment encore trop terne et n'ayant pas pris la mesure de son nouveau rôle, Marcel Sabitzer est dans le dur. À lui de tenir bon et ainsi mettre fin à cette dynamique qui joue contre lui.

Plus d'infos

Commentaires