Coupe du Monde 2022, Portugal : Gonçalo Ramos n'en croit pas ses yeux

Par Maxime Barbaud
2 min.
Coupe du Monde 2022, Portugal : Gonçalo Ramos n'en croit pas ses yeux @Maxppp
La suite après cette publicité

Il est l'homme de la soirée. Auteur d'un triplé contre la Suisse (victoire 6-1), Gonçalo Ramos a validé la décision de Fernando Santos de le placer titulaire à la pointe de l'attaque à la place de Cristiano Ronaldo. Après une telle performance, il sera compliqué de le sortir du onze de départ pour le quart de finale face au Maroc. Le héros du match a tout de même eu un mot pour le quintuple Ballon d'Or et assure qu'il s'est comporté comme à son habitude, en encourageant ses coéquipiers. «Sincèrement, je n'avais pas de pression particulière. Cristiano (Ronaldo) est notre capitaine, il a fait comme à chaque fois : nous motiver, nous encourager. Il m'a offert son soutien comme tout le monde. Je n'ai pas encore ouvert tous mes messages mais mes parents et mes meilleurs amis m'ont appelé, j'ai pu parler avec eux et l'entraîneur aussi m'a apporté son soutien. »

Le buteur de Benfica savoure cet instant unique, lui qui marquait ce soir ses trois premiers buts en Coupe du Monde, mais il ne compte pas s'arrêter là. «Nous avons fait un très bon match et on devra faire de même contre le Maroc. Je n'ai jamais rêvé d'un événement comme ce soir, jamais pensé être titulaire et marquer trois buts lors de mon premier match (comme titulaire), je voulais juste jouer. Maintenant, nous allons affronter le Maroc à 100 % pour essayer de passer en demies», assure-t-il. Le Maroc est prévenu, la nouvelle terreur de la Seleçao se nomme Gonçalo Ramos.

À lire CdM 2022 : ces 10 révélations qui n’ont finalement pas changé de club cet hiver
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité