Ligue Europa : l'Olympique Lyonnais dispose de Brøndby, l'AS Monaco résiste à la Real Sociedad

Après un match globalement maîtrisé, l'OL rafle la mise (3-0) grâce notamment à un doublé de Toko Ekambi. De son côté, l'ASM ramène un bon point de son déplacement à Saint-Sébastien et arrache le nul (1-1).

Karl Toko Ekambi buteur face à Brondby
Karl Toko Ekambi buteur face à Brondby ©Maxppp

Pour le compte de cette deuxième journée de phase de poules de Ligue Europa, l'Olympique Lyonnais accueillait Bröndby au Groupama Stadium. Les hommes de Peter Bosz qui restaient sur un succès probant à Glasgow (2-0) lors de la première journée, voulaient enchaîner devant leur public. Pour cette confrontation européenne, Bosz alignait un 4-2-3-1 avec le seul Toko Ekambi en attaque. Niels Frederiksen présentait un 3-4-3 avec le trio Greve, Pavlovic, Hedlund en pointe. Dès les premiers instants de la rencontre, l'OL confisquait le cuir à ses adversaires. Shaqiri allumait la première mèche mais sa frappe enroulée filait juste à côté (9e). Une occasion qui réveillait la formation danoise et Bruus voyait le cadre se dérober sur sa frappe (11e). Paradoxalement, Bröndby se procurait les meilleures opportunités en début de match et Pavlovic lancé dans le dos de la défense lyonnaise ne parvenait pas à régler la mire (16e). Il fallait attendre la 21e pour entrevoir la première grosse occasion lyonnaise de la rencontre. Aouar combinait avec Paqueta et se retrouvait seul face à Hermansen qui repoussait le cuir en corner.

La suite après cette publicité

Six minutes plus tard, l'OL manquait de peu l'ouverture du score par Paqueta dont la belle frappe heurtait le poteau (27e). Au retour des vestiaires, les hommes de Peter Bosz accentuaient la pression sur les buts danois. Dans tous les bons coups offensifs de son équipe, Paqueta décochait une frappe vicieuse qui filait juste à côté (52e). Quelques minutes plus tard, l'Olympique Lyonnais se faisait peur. Shaqiri manquait de concentration et servait malgré lui Pavlovic qui ne cadrait pas (60e). Quatre minutes plus tard, la formation rhodanienne décantait enfin la situation. Suite à un centre, Paqueta remisait de la tête pour Toko Ekambi qui poussait le cuir au fond des filets (1-0, 64e). L'attaquant camerounais opportuniste s'offrait un doublé sept minutes plus tard et profitait d'une frappe de Cherki renvoyée par Hermansen pour réaliser le break (2-0, 71e). En fin de match, Aouar à la réception d'un centre de Toko Ekambi parachevait le succès des siens (3-0, 86e). Avec cette deuxième victoire en deux matchs, l'OL poursuivait son bon parcours dans ce groupe A.

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.

L'AS Monaco tient bon face à la Real Sociedad

De son côté, l'AS Monaco victorieux dans la douleur de Sturm Graz (1-0) pour son entrée dans la compétition, effectuait un déplacement périlleux à Saint-Sébastien pour y affronter la Real Sociedad. Pour cette belle affiche, Niko Kovac optait pour un 3-4-3 avec le trio Jean Lucas, Boadu, Diop devant. Imanol Alguacil s'appuyait sur un 4-4-2 avec le duo Portu, Oyarzabal en attaque. L'entame de match s'avérait plutôt plaisante, mais les deux équipes éprouvaient des difficultés à s'approcher des buts adverses. Bien décalé par Oyarzabal, Januzaj décochait une belle frappe qui passait au-dessus (11e). Sur sa première opportunité, l'ASM ouvrait le score. Sur un corner frappé par Diop, Disasi s'élevait plus haut que tout le monde et trompait Remiro (0-1, 16e). Les hommes de Niko Kovac procédaient en contre-attaque et Diop tentait sa chance de loin mais n'inquiétait pas Remiro (28e). Vexée par la tournure des événements, la Real partait à l'assaut des buts asémistes. Suite à un ballon perdu, Portu servait Oyarzabal dans la surface qui ne cadrait pas (29e).

Le plan monégasque fonctionnait bien, et Jean Lucas bien servi par Fofana dans la surface voyait sa frappe repoussée par Remiro (34e). Au retour des vestiaires, la Real Sociedad poussait son adversaire dans ses derniers retranchements et Portu d'un geste acrobatique obligeait Nübel à dévier en corner (53e). Sur le corner qui suivait, Merino de la tête offrait l'égalisation aux siens (1-1, 53e). En souffrance, l'AS Monaco subissait et Portu butait sur Nübel (64e). L'ASM pliait mais ne rompait pas. En fin de match, les hommes de Kovac manquaient de réaliser le hold-up parfait. Volland distillait un bon centre pour Diatta qui ne cadrait pas sa tête (83e). La fin de match devenait électrique et Januzaj bien servi par Munoz voyait sa tête passer au-dessus (89e). Avec ce résultat nul, l'AS Monaco restait invaincu dans le groupe B. Dans les autres matchs de la soirée, le PSV Eindhoven s'amusait face à Sturm Graz (4-1), l'Olympiakos étrillait Fenerbahçe (3-0), Leicester se faisait surprendre par le Legia Varsovie (1-0), tout comme le Napoli qui chutait à domicile face au Spartak Moscou (2-3).

Les résultats de la soirée

Groupe A

Olympique Lyonnais 3-0 Bröndby : Toko Ekambi (64e, 71e), Aouar (86e) pour l'OL

Sparta Prague 1-0 Glasgow Rangers : Hancko (29e) pour le Sparta

Groupe B

Real Sociedad 1-1 AS Monaco : Merino (53e) pour la Real Sociedad ; Disasi (16e) pour Monaco

Sturm Graz 1-4 PSV Eindhoven : Stankovic (55e) pour Sturm Graz ; Sangaré (32e), Zahavi (51e), Max (74e), Vertessen (78e) pour le PSV

Groupe C

Naples 2-3 Spartak Moscou : Elmas (1ère), Osimhen (90+4) pour Naples ; Promes (55e, 90e), Ignatov (81e) pour le Spartak

Legia Varsovie 1-0 Leicester : Emreli (31e) pour le Legia

Groupe D

Fenerbahçe 0-3 Olympiakos : Soares (6e), Masouras (63e, 68e) pour l'Olympiakos

Royal Antwerp 0-1 Eintracht Francfort : Paciencia (90+1) pour Francfort

Plus d'infos

Commentaires