Ganso laisse la porte ouverte à l'OL !

Courtisé par l'Olympique Lyonnais l'été dernier, Ganso n'avait finalement pas pris la direction du Stade de Gerland. Cela ne pourrait être que partie remise, le milieu de terrain brésilien laissant clairement la porte ouverte à une arrivée entre Rhône et Saône.

Le cas Ganso ne réussit pas à Porto
Le cas Ganso ne réussit pas à Porto ©Maxppp

Milieu de terrain pour le moins talentueux, Paulo Henrique dit Ganso fait partie des grands espoirs du football brésilien. Au même titre que Neymar, le maître à jouer de Santos fait un malheur au pays de la Samba. Meneur de jeu à l'ancienne, l'international auriverde n'en finit plus de faire chavirer de bonheur le public brésilien. Et forcément, un tel statut attise de facto les convoitises. Bon nombre de clubs européens se sont ainsi positionnés sur le cas du natif d'Ananindeua et parmi ces prétendants, il y a l'Olympique Lyonnais.

La suite après cette publicité

En effet, l'été dernier, les Gones avaient fait des pieds et des mains pour tenter d'obtenir la signature du prodige tout juste âgé de 21 ans. Oui mais voilà, l'offre à hauteur de 20 M€ émise par les septuples champions de France n'avait pas su convaincre la direction de Santos, fermement décidée à conserver son poulain. Et si l'OL s'est renforcé dans ce secteur de jeu en enrôlant Yoann Gourcuff, Ganso peut-il un jour poser ses valises entre Rhône et Saône ? Si l'hypothèse paraît à priori farfelue, toujours est-il que le milieu de terrain brésilien ne ferme pas la porte à la formation de la capitale des Gaules, bien au contraire.

Au micro de Téléfoot, Ganso se dit très clairement intéressé par une arrivée à Lyon : « C'est un rêve pour moi de jouer en Europe et j'espère le réaliser très rapidement. Signer là-bas (à Lyon, Ndlr) aurait été un tremplin dans ma carrière. Lyon est une grande équipe, un grand d'Europe. Malheureusement, les négociations n'ont pas abouti mais qui sait, peut-être qu'un jour je jouerai à Lyon. Quand tu es gamin, tu as toujours des clubs préférés mais quand tu grandis tu apprends à connaitre les autres équipes. Et tu en as des maux de tête (rires) ». Nul doute qu'en voyant une telle déclaration, Jean-Michel Aulas va lui aussi avoir des maux de tête. De là à faire chauffer la carte bleue cet été, il n'y a qu'un pas...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires