Rennes et l'AC Milan foncent sur Jean-Clair Todibo

De retour à Barcelone après un prêt de quelques mois à Schalke 04, Jean-Clair Todibo ne sait toujours pas de quoi sera fait son avenir. Le club catalan a ouvert clairement la porte à un départ, mais demande beaucoup trop d'argent. Cela n'empêche pas le Stade Rennais et l'AC Milan de rester à l'affût.

Jean-Clair Todibo avec le Barça en Ligue des Champions
Jean-Clair Todibo avec le Barça en Ligue des Champions ©Maxppp

À 20 ans, Jean-Clair Todibo a déjà connu trois championnats différents. Après avoir débuté à Toulouse, joué quelques matches avec le Barça et confirmé son immense potentiel du côté de Schalke 04 dans le cadre d'un prêt, le roc défensif tricolore n'a pas perdu de temps. Aujourd'hui, le natif de Cayenne est de retour en Catalogne et attend patiemment de savoir de quoi son avenir sera fait.

La suite après cette publicité

La première possibilité est de rester au Barça. Étant donné l'incertitude qui plane sur Quiqué Setién et la fragilité sportive de la formation de Lionel Messi, Todibo peut avoir un rôle à jouer, notamment en cas de départ de Samuel Umtiti. Mais en réalité, il est plus proche d'un départ, d'autant que les courtisans sont nombreux.

Rennes et l'AC Milan chauds sur Todibo mais...

Si une demi-douzaine de clubs est venue aux nouvelles, deux sont vraiment intéressés par le profil de l'ancien Toulousain. Selon nos informations, il s'agit du Stade Rennais et de l'AC Milan. Le club breton est à la recherche d'un défenseur central et patine dans ses deux dossiers prioritaires, Mohamed Salisu (Valladolid) et Axel Disasi (Reims). Quant au club lombard, il suit depuis de nombreux mois le défenseur barcelonais et a même longtemps espéré le recruter cet hiver avant de se faire devancer par Schalke 04.

Mais si ces deux formations sont intéressées, l'affaire est loin d'être bouclée, et ce, pour une raison très simple : le prix réclamé par le FC Barcelone. Le club blaugrana réclame encore et toujours 25 M€. Une somme fixée avant la pandémie du COVID-19 et qui semble aujourd'hui totalement disproportionnée par rapport au marché. Le dossier pourrait donc rapidement s'enliser à moins que le FC Barcelone ne change son fusil d'épaule en baissant l'indemnité de transfert demandée ou en prêtant avec option d'achat son joueur. Ce qui, vu le contexte économique et le besoin urgent d'argent frais du club catalan, paraît difficile à concevoir pour le moment...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires