Quel avenir pour Mario Götze ?

Libre à l'issue de la saison, Mario Götze est en quête d'un nouveau challenge. Quelques clubs suivent son cas de près.

Mario Götze sous le maillot de Dortmund
Mario Götze sous le maillot de Dortmund ©Maxppp

À 28 ans, Mario Götze a connu des hauts et des bas. Parmi les bons moments, on peut notamment citer son but lors de la finale de la Coupe du Monde 2014 dans le mythique stade du Maracana au Brésil le 13 juillet. Entré en jeu à la 88e minute, il avait offert la victoire à son pays face à l'Argentine suite à un centre d'André Schürrle. Le pic d'une carrière que l'on imaginait beaucoup plus belle. Mais le footballeur né en 1992 a vécu des instants moins heureux. Il n'a pas été épargné par les blessures ces dernières années et son retour au Borussia Dortmund en 2016, après une expérience décevante au Bayern Munich. Cette saison 2019-20, le natif de Memmingen est apparu à 21 reprises toutes compétitions confondues au sein de l'équipe chapeautée par Lucien Favre.

La suite après cette publicité

Son départ du BVB est acté

Dans le détail, il a participé à 15 rencontres de Bundesliga, dont seulement 5 en tant que titulaire. Le temps pour lui d'inscrire 3 buts. En Champions League, Mario Götze a joué quatre matches dont un en tant que titulaire. Enfin, il a disputé 2 rencontres de Coupe d'Allemagne. Loin d'être un titulaire dans l'esprit de son entraîneur, l'international allemand a continué à être présent quand on faisait appel à lui. Mais il savait que son aventure au BVB touchait à sa fin puisque son contrat arrivait à terme à l'issue du présent exercice. Et le 23 mai, Michel Zorc, le directeur sportif du Borussia Dortmund, a annoncé son départ. «J'ai eu une conversation très franche avec Mario ces derniers jours. Nous avons convenu que nous ne continuerons pas à travailler ensemble après la saison».

Un départ attendu, mais qui ne laisse pas indifférent. Ancien entraîneur de Götze, Jürgen Klopp a confié à son sujet : «tout le monde savait que son contrat arrivait à expiration. Si les choses n'ont pas été réglées un an à l'avance, il semble que cela arrive à son terme. Mario aura probablement besoin de quelques matchs de suite. Il a besoin d'un club qui lui donne le sentiment qu'il n'a pas à changer le monde à chaque match. Gotze doit simplement jouer normalement, puis rejouer et rejouer. Ensuite, je pense que nous reverrons l'ancien Mario Gotze. Ce n'est évidemment pas possible à Dortmund pour le moment avec la qualité qu'ils ont dans la zone offensive. Il est parfaitement logique que Mario quitte le club. Je pense que c'est un joueur exceptionnel et aussi un personnage exceptionnel. Je l'aime beaucoup et je lui souhaite le meilleur».

Mario Götze a des touches

Après plusieurs galères, le joueur souhaite donc se relancer au plus haut niveau et enchaîner les rencontres. Libre et disponible pour zéro euro, le milieu peut apporter son expérience, mais aussi son envie à son prochain club. Et visiblement, ce ne sera pas en Allemagne. C'est en tout cas ce qu'affirme Sport Bild. Götze, qui a défendu les couleurs du BVB et du Bayern Munich au niveau professionnel, souhaiterait vivre une expérience à l'étranger dans l'un des quatre autres gros championnats, à savoir la Premier League, la Liga, la Serie A ou la Ligue 1.

En France justement, quelques clubs ont suivi son cas dont l'OGC Nice, qui rêvait de faire un nouveau coup. Mais la complexité du dossier a calmé les ardeurs niçoises. En effet, l'Allemand touchait un salaire annuel de 10 millions d'euros à Dortmund. Une somme colossale et impossible à payer pour les Aiglons. En Espagne, l'Atlético de Madrid est très intéressé et aurait même fait une première proposition au joueur d'après Bild. Toutefois, le joueur devra faire un effort pour baisser son salaire si jamais il souhaite rejoindre la capitale espagnole. Enfin, l'AC Milan aurait aussi coché son nom. Loin d'évoluer à son meilleur niveau, Mario Götze continue d'attirer du beau monde et compte bien revenir sur le devant de la scène au sein de son futur club.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires