L'émotion d'Erik Gerets suite au décès de Pape Diouf

Le décès de Pape Diouf survenu mardi soir émeut la planète football. Et plus particulièrement l'un de ses membres, l'entraîneur belge Erik Gerets, l'un des meilleurs choix de Pape Diouf lorsqu'il était président de l'Olympique de Marseille. En 2007, il était allé chercher le Lion de Rekem, qui sortait de deux saisons à Galatasaray.« C'est une énorme tristesse, car Pape était mon président, mais surtout mon ami. Je me souviens de son coup de téléphone lorsque j'ai quitté Galatasaray. On s'est fixé un rendez-vous et j'ai tout de suite pris la décision de venir à Marseille », se rappelle Gerets, contacté par Le Phocéen.

Les deux hommes sont restés en contact bien longtemps après leur aventure commune sur la Canebière. « Oui, on s'appelait de temps en temps pour prendre des nouvelles. Pour le reste, je peux simplement vous dire que Pape restera dans ma tête, mais surtout dans mon coeur pour le reste de ma vie », a expliqué Gerets, très touché par le décès de celui qui lui a permis de nouer une superbe relation avec les amoureux de l'OM.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires