Pourquoi Mariano fait tout pour bloquer son départ du Real Madrid

Revenu chez les Merengues il y a deux ans, l'attaquant n'entre pas dans les plans de Zinedine Zidane. Mais il ne facilite pas un départ pour autant.

Mariano Diaz à l'entrainement avec le Real Madrid
Mariano Diaz à l'entrainement avec le Real Madrid ©Maxppp

Enfant de la Casa Blanca, ancienne star du Real Madrid Castilla (30 buts inscrits en 40 matches de championnat), Mariano Diaz (27 ans) avait choisi de quitter le cocon madrilène pour tenter sa chance à l’Olympique Lyonnais. Une expérience plutôt réussie (18 réalisations marquées en 37 rencontres de Ligue 1) qui n’a pas été sans conséquences pour lui.

La suite après cette publicité

En effet, un an seulement après son arrivée dans la capitale des Gaules, le natif de Barcelone a profité du départ de Cristiano Ronaldo à la Juventus en 2018 pour faire son grand retour chez les Merengues (alors qu’il était attendu à Séville). Convaincus par les prestations du joueur, ces derniers pensaient profiter de cette émancipation pour redynamiser une attaque devenue orpheline du Portugais.

Tout heureux de revenir à la maison, Mariano Diaz va toutefois très rapidement déchanter. Surtout depuis le retour aux commandes de Zinedine Zidane. C’est simple, depuis la saison 2018/2019, le buteur a joué 26 matches de Liga (seulement 5 en 2019/2020 !) pour 5 petits buts inscrits. Un bilan catastrophique. Logiquement poussé vers la sortie, Mariano devait d’ailleurs faire partie des indésirables censés rapporter de l’argent pour aider le Real Madrid dans son mercato.

Mariano Diaz tient à son juteux contrat

Mais à chaque fois, l’ancien Gone a refusé de partir. Souvent contactée, son agence de communication nous a toujours répété le même discours : Mariano a un contrat et veut se battre pour sa place. Dernièrement, un prêt à Benfica semblait toutefois acté, mais l’opération est tombée à l’eau, les Aguias ayant misé sur l’uruguayen Darwin Nuñez. Et pour cause. Mariano a un contrat jusqu’en 2023 et touche 4,5 M€ nets par saison.

Un bail sur lequel le joueur ne compte pas s’asseoir, un peu comme Gareth Bale. AS indique d’ailleurs que le cas Mariano devient un sérieux problème pour Zinedine Zidane. L’entraîneur français fait tout pour s’en débarrasser mais doit finalement accepter dans son vestiaire un joueur grassement payé à ne rien faire. Un statut que ZZ a du mal à comprendre. Mais visiblement, avoir du temps de jeu n’est plus la priorité de Mariano.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires