Éliminatoires Mondial 2022 : le Brésil et Neymar régalent, l'Argentine et Leandro Paredes rattrapés sur le fil

Le Brésil enchaîne au Paraguay grâce Lucas Paqueta et Neymar. L’Argentine, l’Uruguay et le Chili calent. Le Pérou brille.

Neymar buteur contre le Paraguay
Neymar buteur contre le Paraguay ©Maxppp

Sixième match en éliminatoires de la Zone Amérique du Sud et sixième victoire pour le Brésil. La Seleção s’est imposée au Paraguay cette nuit (0-2). Neymar a été le grand artisan du succès auriverde. La star du Paris SG a ouvert le score dès la 3e minute de jeu sur un service de Gabriel Jesus. Puis le n° 10 de la Canarinha a parfaitement servi le Lyonnais Lucas Paqueta, entré à la pause, pour sceller le succès brésilien en toute fin de rencontre (89e). À noter que Marquinhos portait le brassard de capitaine.

La suite après cette publicité

Ce succès met un terme à 35 ans d’impuissance brésilienne au Paraguay, puisque la dernière victoire datait de 1985. Les hommes de Tite poursuivent donc leur sans-faute dans ces qualifications. Avec 18 points au compteur, ils dominent le classement de la tête et des épaules, avec six longueurs d’avance sur l’Argentine, deuxième, tenue en échec de son côté en Colombie (2-2). Tout avait pourtant bien commencé pour Lionel Messi et sa bande.

L'Argentine se fait surprendre

Cristian Romero (3e) et le Parisien Leandro Paredes (8e) donnaient rapidement deux buts d’avance à l’Albiceleste dans les dix premières minutes. Lautaro Martinez ratait une grosse occasion seul face à David Ospina quelques instants plus tard. Puis les Cafeteros allaient revenir. Luis Muriel réduisait l’écart sur penalty en début de second acte (48e). Miguel Borja surgissait dans les derniers instants pour propulser de la tête un excellent centre venu de la droite dans les buts argentins.

Dans les autres rencontres de la soirée, l’Uruguay n’a pu l’emporter au Venezuela (0-0). Le Chili, très largement dominateur (29 tirs, 9 cadrés), a concédé le nul à domicile face à la Bolivie (1-1). Enfin, le Pérou l’a emporté en déplacement en Équateur (1-2), grâce à des buts de Luis Advincula et Christian Cueva. Place désormais à la Copa América qui, malgré son lot de polémiques, devrait finalement bien se disputer au Brésil, à partir du 13 juin.

Plus d'infos

Commentaires