Disparition Sala : enquête sur plusieurs autres vols suspects

Le premier rapport de l'AAIB (la cellule d’enquête des accidents aériens) sur la disparition tragique d'Emiliano Sala, survenue le 21 janvier dernier, avait révélé que le pilote de l'avion, David Ibbotson, n'avait pas la licence requise pour mener un tel trajet, et que l'avion utilisé, le Piper Malibu, n'avait sûrement pas l'autorisation de la FAA (Agence américaine de l’aviation civile) et de la CAA (Autorité britannique d’aviation civile) pour voler. Comme l'indique la BBC, de telles divulgations ont poussé la BACA (association de charter aérien) à enquêter sur d'autres vols commandés par Willie McKay, l'agent qui avait organisé le vol de Sala.

Et selon le directeur général de la BACA, Dave Edwards, il y a une «croissance souterraine» de vols charters illégaux, ce qui met en danger la légitimité des compagnies de transport aérien. «L'agent (McKay) a déclaré dans le compte rendu qu'il avait payé pour une série de vols. Nous avons effectué des recherches de base sur tous ces vols et nous sommes plus que jamais préoccupés par le fait que l'on peut se poser des questions à propos de chacun d'entre eux. Il y a suffisamment de preuves circonstancielles ici qui nous incitent à pousser les autorités à mener une enquête approfondie sur les précédents vols pour s'assurer qu'ils étaient conformes.»

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires