LdC : la VAR n'a pas pu intervenir sur le but refusé de Bellingham

Jude Bellingham im CL-Duell mit Manchester City
Jude Bellingham im CL-Duell mit Manchester City ©Maxppp
La suite après cette publicité

La soirée de Ligue des Champions de ce mardi aura donc décidément été très controversée au niveau de l’arbitrage. Si le match entre le Real Madrid et Liverpool a fait parler, celui entre Manchester City et le Borussia Dortmund a aussi été sujet à discussion. En effet, le jeune milieu de terrain anglais du BvB Jude Bellingham s’est vu refuser un but à la 36e minute de jeu pour avoir levé le pied trop haut avec son intervention sur Ederson, le portier des Citizens. C’est en tout cas ce que l’on croyait en regardant notre écran hier soir, mais la réalité est autre. D’après l’ancien arbitre Mark Clattenburg, l’erreur viendrait de l’arbitre du match Ovidiu Hațegan, qui aurait sifflé trop tôt pour que la VAR ne puisse intervenir.

«Jude Bellingham et le Borussia Dortmund se sont vu refuser une égalisation claire. Ederson a essayé d'être astucieux en levant le ballon avant de le dégager, mais Bellingham est arrivé le premier. Il a volé la possession dans les règles puis a eu un but entièrement vide dans lequel marquer. L'arbitre roumain Ovidiu Hategan avait une vue dégagée mais a estimé qu'il y avait eu une faute et a donc sifflé. Les rediffusions ont montré que ce n'était pas le cas. Malheureusement pour Bellingham, le VAR n’a pas pu venir à sa rescousse, car le coup de sifflet a été sifflé avant que le ballon ne franchisse la ligne», a-t-il expliqué au Daily Mail. De quoi relancer le débat autour de la VAR et de son utilisation, une fois de plus…

Plus d'infos

Commentaires