MHSC : Stephy Mavididi enfin paré au décollage

Freiné dans son ascension par une blessure en août dernier, l'attaquant anglais tire enfin son épingle du jeu dans l'Hérault. Décisif face à Monaco et plus récemment face à l'AS Saint-Etienne, l'ancien Dijonnais espère marquer de son empreinte son passage au MHSC.

Stephy Mavididi, sous les couleurs de Montpellier
Stephy Mavididi, sous les couleurs de Montpellier ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'été dernier, Stephy Mavididi (22 ans) s'est retrouvé dans une situation incongrue. Prêté par la Juventus au DFCO, l'attaquant anglais qui sortait d'une belle saison en Ligue 1 (cinq réalisations, une passe décisive en 24 matchs) souhaitait prendre la poudre d'escampette, et si possible, loin de la Bourgogne malgré la volonté des dirigeants bourguignons de le conserver. Mais voilà, Mavididi reste un jeune homme aux convictions gravées dans le marbre. Sa carrière, c'est loin de la France qu'il l'imagine. Un retour chez lui, en Angleterre, suscite une réelle attente chez le jeune homme. Mais tout va rapidement basculer pour le principal protagoniste.

Toujours lié contractuellement à la Juventus, le buteur britannique s'apprête sans le savoir à prendre un virage à 180 degrés. Fin juin, la Vieille Dame en manque de liquidités pour boucler son exercice comptable, exige un départ de son joueur dans les plus brefs délais. Malheureusement pour le natif de Derby, l'Angleterre ne lui fera pas les yeux doux, au contraire de la Ligue 1. Rapidement, le MHSC flaire le bon coup, et se positionne dans ce dossier. Il faut dire que Mavididi coche un peu toutes les cases. Jeune, aux qualités intrinsèques indéniables, l'ancien Dijonnais possède encore une belle marge de progression.

Le MHSC n'hésite pas à casser sa tirelire pour Stephy Mavididi

Très puissant, il a déjà malmené plusieurs défenses dans l'hexagone. Sa capacité à prendre la profondeur, son sens du but, lui offre une palette élargie. A Montpellier, on dit banco. Les dirigeants héraultais n'hésitent pas à casser leur tirelire et déboursent plus de 6 millions d'euros pour enrôler Stephy Mavididi. L'Anglais paraphe un bail jusqu'en 2024 avec le MHSC. Michel Der Zakarian s'en frotte les mains, avec une telle arrivée, le technicien héraultais va pouvoir compter sur un profil différent qui viendra compléter l'inamovible paire constituée par Andy Delort et Gaëtan Laborde.

La suite ? La nouvelle recrue héraultaise impressionne lors de la préparation estivale avant de se blesser le 14 août dernier contre Rodez en amical. Un contretemps ennuyeux qui va freiner son ascension. Le buteur anglais doit reprendre presque de zéro sa préparation pour combler son déficit physique. Un retard à l'allumage qui oblige Der Zakarian à revoir ses plans. En septembre, Stephy Mavididi se voit utiliser avec parcimonie, grapillant quelques minutes ici et là. Une situation frustrante pour un joueur venu apporter dans l'Hérault sa pierre à l'édifice. Le 18 octobre marquera le retour aux affaires de Stephy Mavididi, mais aussi son premier fait d'armes sous ses nouvelles couleurs. Malmené à Monaco, Montpellier ne parvient pas à percer le coffre-fort monégasque.

Stephy Mavididi lance sa saison en Principauté

A la pause, Michel Der Zakarian tente un coup de poker, et mise sur son nouvel attaquant. Cinq minutes et cinquante et une secondes plus tard, l'attaquant anglais débloque son compteur avec Montpellier après une chevauchée fantastique. « Quand je me suis emparé du ballon, je n'avais qu'une seule chose en tête. Marquer, » avouera l'ancien Dijonnais dans les colonnes du Midi-Libre. Véritable homme pressé, l'intéressé a rongé son frein depuis tout ce temps et veut rattraper le temps perdu. Ce premier but sonne alors comme une délivrance, mais malheureusement pour lui, c'est du banc qu'il assistera à la déroute héraultaise face au Stade de Reims (0-4). Le natif de Derby ne disputera que vingt-neuf petites minutes et ne pourra influer sur le sort du match. Cette gifle va provoquer un électrochoc chez Michel Der Zakarian. L'entraîneur du MHSC fervent défenseur de son 3-5-2 va modifier ses préceptes de jeu pour le déplacement de ses troupes dans le Forez.

Exit le 3-5-2 donc, bienvenue au 4-3-3. Un système calibré pour Stephy Mavididi. La recrue montpelliéraine démarre ainsi la rencontre à Geoffroy-Guichard accompagnée d'Andy Delort et Gaëtan Laborde. Si Der Zakarian a misé sur Mavididi face à l'AS Saint-Etienne, cela se révèle tout sauf anodin. Après plusieurs semaines de balbutiements liés à sa blessure, le coach du MHSC estime que son joueur a retrouvé la plénitude de ses moyens. En clair, Stephy Mavididi peut insuffler cette nouvelle dynamique à l'attaque héraultaise, et constituer une menace supplémentaire pour l'adversité. Pari gagnant, puisque l'international anglais U20 offrira la victoire aux siens (0-1, 14e). Soixante-dix-sept minutes probantes qui valident le choix de Der Zakarian. « Stephy leur a fait mal par son jeu en profondeur et a marqué. Ensuite, on connaît les qualités de guerrier d’Andy et Gaëtan, » confiant ravi l'ancien coach du FC Nantes. Avec Stephy Mavididi, les lignes bougent à Montpellier. Et si le MHSC explorait des horizons européens cette saison ? Affaire à suivre...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires