Ligue des Champions, Serie A : la Juventus joue très gros !

Battue en huitième de finale aller de la Ligue des Champions et distancée en Serie A, la Juventus vit une saison compliquée. Les Bianconeri vont jouer gros durant les prochaines semaines.

Andrea Pirlo sur le banc de touche de la Juventus
Andrea Pirlo sur le banc de touche de la Juventus ©Maxppp
La suite après cette publicité

La Vieille Dame joue avec le feu. Et elle pourrait bien finir par se brûler. Cette saison, la Juventus n'affiche pas la même forme ni la même puissance que les années précédentes. Tenant du titre en Serie A depuis l'exercice 2011-12, le club de Turin est plus que jamais poussé dans ses retranchements. En effet, l'Inter Milan (50 points) et l'AC Milan (49 points) font la course en tête en championnat. L'AS Roma (43 points), elle aussi, devance les Bianconeri. Ces derniers, qui totalisent actuellement 42 points, ont toutefois un match à rattraper face à Naples (3e journée). Prendre les trois points sera impératif. Mais cette mission sera compliquée puisque les Partenopei ont récemment battu la Juventus (1-0, 13 février) lors de la 22ème journée de Serie A.

Sale soirée à Porto en C1

Une défaite qui est la cinquième au total cette saison toutes compétitions confondues et qui intervient dans une période compliquée. Après un match nul 0-0 face à l'Inter en demi-finale retour de la Coupe d'Italie (la Juve est qualifiée pour la finale après son succès 2 à 1 à l'aller) et donc ce revers face au Napoli, la Juve s'est inclinée hier soir en huitième de finale aller de l'UEFA Champions League. En effet, l'écurie piémontaise a été battue 2 à 1 sur la pelouse du FC Porto. Les Portugais ont marqué au début de chacune des mi-temps. Taremi dès la 2e, après une passe en retrait mal assurée de Bentancur, et Marega à la 46e. Les Italiens sauvaient l'essentiel avec un but de Chiesa (82e). Mais Cristiano Ronaldo, pas dans un grand soir, terminait la rencontre énervé puisqu'il estimait devoir obtenir un penalty en fin de match.

Après la rencontre, Andrea Pirlo accusait le coup : «quand tu prends un but comme ça après une minute de jeu, c'est normal de ressentir un peu de peur et de manquer un peu d'assurance. Ce n'était de toute évidence pas comme ça que l'on voulait débuter. On savait que c'était le match qu'ils voulaient, ils défendent très bien, et avec ce but en début de match, c'est devenu encore plus difficile. On leur a servi le match qu'ils voulaient sur un plateau d'argent... C'est normal qu'il y ait un peu de fatigue, après autant de matches disputés, ce n'est pas facile de maintenir toujours le même rythme et le même niveau de concentration. Heureusement, on a réussi à rester en course en vue du match retour avec le but de Chiesa. Il faut maintenant se concentrer sur le retour.»

Distancée en Serie A

Si ce but à l'extérieur donne de l'espoir à la Juventus, rien n'est gagné. Le club, qui a pris de mauvaises habitudes ces deux dernières années à l'aller, se méfie. Avant la rencontre, Giorgio Chiellini avait prévenu : «il ne faut pas rater le match comme ces deux dernières années contre l'Atlético et Lyon.» En 2019, la Juventus s'était inclinée 2 à 0 le 20 février à Madrid face à l'Atlético. Il avait fallu un grand CR7, auteur d'un triplé, pour s'imposer 3 à 0 au retour le 12 mars et se qualifier. En 2020, c'est l'OL qui avait battu les Turinois 1 à 0 le 26 février au Groupama Stadium. Malgré un succès 2 à 1 au retour (7 août) et un doublé de Cristiano Ronaldo, la Juve était passée à la trappe cette fois-ci.

Cette année, il faudra donc encore batailler pour sortir cette vaillante équipe de Porto. Une mission dans les cordes d'une Juve moins rassurante et qui inquiète sous les ordres de Pirlo. Fabio Capello a notamment confié : «ne pas entrer sur le terrain avec concentration est inacceptable, il y avait trop de superficialité. Ne pas faire attention contre les joueurs de Porto, ça ne peut pas aller.» La presse italienne est un poil plus optimiste. «Chiesa maintient Pirlo en vie : la Juve tombe à Porto mais est furieuse contre l'arbitre», titre notamment Tuttosport. Dans l'incertitude en Champions League, la Juventus va aussi devoir gérer une course au titre difficile en Serie A. D'autant qu'elle n'aura pas vraiment le droit à l'erreur jusqu'à la fin du Calcio. Et si elle est déjà qualifiée pour la finale de la Coupe d'Italie face à l'Atalanta (19 mai), la Vieille Dame sait qu'elle va jouer gros en C1 et en Serie A durant les prochaines semaines.

Plus d'infos

Commentaires