OM : les choix de Jorge Sampaoli ne plaisent pas à tout le monde

Avec un effectif bien rempli, le coach de l'OM Jorge Sampaoli doit prendre des décisions pour façonner son onze de départ. Mais certains joueurs commencent à trouver le temps bien long.

Jorge Sampaoli lors d'OM-ASSE
Jorge Sampaoli lors d'OM-ASSE ©Maxppp
La suite après cette publicité

Cinq matches toutes compétitions confondues, aucune défaite. L'Olympique de Marseille n'a pas raté son début de saison 2021-2022. Et c'est notamment grâce au jeu mis en place par Jorge Sampaoli. Arrivé sur le banc phocéen la saison dernière après le départ d'André Villas-Boas et l'intérim de Nasser Larguet, le technicien argentin a enfin su imposer sa patte. Très séduisants contre l'AS Monaco le week-end dernier (victoire 2-0 au Stade Louis-II), les Olympiens ont aussi offert de belles choses jeudi soir en Ligue Europa, contre le Lokomotiv Moscou (1-1). Mais avec un effectif assez large après un mercato réussi, le technicien de 61 ans doit faire des choix.

Dans son système à trois défenseurs et plusieurs joueurs à vocation offensive, Jorge Sampaoli fait forcément des déçus. Et malheureusement, certains joueurs commencent à s'agacer de leur situation personnelle sur la Canebière. C'est en effet ce que révèle le journal L'Équipe ce samedi dans son édition du jour. En concurrence avec le nouveau portier Pau Lopez, Steve Mandanda est par exemple resté sur le banc lors des deux derniers matches, et ce dernier ne vivrait pas forcément bien ce changement selon nos confrères. Mais ce n'est pas tout.

Jordan Amavi agacé

Prolongé jusqu'en 2025 en mai dernier, Jordan Amavi traverse une mauvaise passe. Contrairement à Steve Mandanda, le latéral gauche n'a toujours pas disputé la moindre minute dans cet exercice 2021-2022 alors qu'il était blessé dernièrement. Et cette situation commence à énerver le principal concerné, qui s'agace même pendant les séances d'entraînement, comme l'explique le quotidien sportif. Surtout après avoir signé un nouveau bail longue durée il y a quelques mois.

Enfin, toujours en défense, le Croate Duje Caleta-Car est lui aussi dans une situation inconfortable. Très courtisé en fin de mercato, le joueur de 25 ans n'a toujours pas joué en match officiel, mais il semble pour le moment comprendre, surtout que la concurrence est féroce en charnière centrale avec Luan Péres, Alvaro Gonzalez, William Saliba et Leonardo Balerdi. Comme dans la plupart des équipes, le coach doit donc faire des choix et certains ne passent pas forcément...

Plus d'infos

Commentaires