Bayern Munich : la négociation absolument folle de Pini Zahavi pour David Alaba

Le ton monte entre le Bayern Munich et le clan de David Alaba. On sait maintenant pourquoi : Pini Zahavi demande une augmentation complètement dingue.

L'avenir de David Alaba au Bayern Munich reste flou
L'avenir de David Alaba au Bayern Munich reste flou ©Maxppp

Entre l'entourage de David Alaba et le Bayern Munich, le torchon commence à brûler et assez sérieusement. Ce dimanche, nous prenions connaissance des déclarations d'Uli Hoeness à l'encontre de l'agent, Pini Zahavi, de l'international autrichien. Et cela n'a pas dû vraiment faire plaisir à l'agent impliqué dans le transfert de Neymar du FC Barcelone au Paris Saint-Germain lors de l'été 2017.

La suite après cette publicité

« Il a un piranha avide comme conseiller. Le père, que j'aime beaucoup, se laisse influencer par lui. Tout est question d'argent. J'espère que David sera finalement celui qui décidera. Il est déjà avec le meilleur club du monde, où doit-il aller ? En fin de compte, il doit décider. Il a 28 ans et ne doit pas se laisser influencer. Nous ne voulons rien de plus que de le voir rester », déclarait ainsi le président d'honneur du club bavarois.

Un transfert avant la fin du mercato ?

Mais qu'est-ce qui a bien pu mettre dans une telle fureur le dirigeant allemand ? L'an prochain, le latéral gauche, qui peut aussi évoluer au milieu de terrain ou maintenant en défense centrale, sera en fin de contrat. Pour le convaincre de rester au club, ses dirigeants lui offre une prolongation de contrat avec un salaire annuel de 11 millions d'euros plus divers bonus pouvant ajouter 6 M€.

Mais cela n'est pas suffisant pour Pini Zahavi, semble-t-il. En effet, selon les informations de Bild, il demanderait pour son joueur la coquette somme de 20 millions d'euros annuels, ce qui ferait de lui le joueur le mieux rémunéré du FCB. « Je comprends que Hasan (Salihamidzic, ndlr) a paniqué pendant la conversation », lâchait Hoeness à propos des négociations.

Le clan Alaba s'agace

Une sortie qui a fait sortir de ses gonds le clan Alaba, au micro de Sky en Allemagne. Zahavi d'abord. «À aucun moment je n'ai parlé en détail d'un éventuel paiement de commission avec les responsables du Bayern. La seule fois où ce sujet a été abordé a été lors de notre réunion à Lisbonne. Là, Hasan Salihamidzic m'a demandé comment je l'imaginerais. Je lui ai dit que nous devrions d'abord travailler sur un accord avec le joueur, mais que je ne demanderai pas plus que d'habitude. Je ne veux pas obtenir plus que d'autres conseillers qui ont reçu des paiements de commissions du Bayern. Encore une fois, nous n'avons pas encore parlé de chiffres», a-t-il lâché.

Même étonnement, voire énervement, de la part du père, George Alaba. «J'ai amené David Alaba au Bayern quand il était très jeune. Au fil des ans, j'ai eu l'occasion de transférer David dans un autre club à plusieurs reprises. Mais nous avons été fidèles et avons toujours décidé de rester. Je ne m'attendais pas à que le FC Bayern répande maintenant de sales mensonges en public au sujet des demandes de salaire et de commission. Prétendre que nous ne pouvons pas parvenir à un accord à cause d'un tel paiement lorsque le contrat est signé est l'une de ces accusations sales», a-t-il conclu. On a connu relation plus apaisée. De quoi forcément relancer les rumeurs de départ...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires