Comment jouera le nouveau FC Barcelone de Ronald Koeman ?

Alors que le FC Barcelone devrait bientôt boucler ses deux premières recrues de l'été Georginio Wijnaldum et Memphis Depay (Pedri et Trincão ont été signés l'hiver dernier), voici à quoi pourrait ressembler l'équipe de Ronald Koeman.

Ronald Koeman va avoir du choix
Ronald Koeman va avoir du choix ©Maxppp

Ronald Koeman semble bien déterminé à apporter une touche néerlandaise à sa nouvelle équipe. Maintenant que l'on sait que Lionel Messi va rester et que les départs de certains indésirables semblent s’accélérer, Luis Suarez et Arturo Vidal en tête de liste après Ivan Rakitic, l'écurie catalane va enfin pouvoir attaquer son mercato. Et deux joueurs sont attendus : Georginio Wijnaldum, le milieu de terrain de Liverpool, et son compatriote bien connu en France, le Lyonnais Memphis Depay. Le deuxième de la dernière édition de la Liga espère boucler ces deux arrivées pour une somme environnant les 55 millions d'euros, alors que les contrats des deux intéressés expirent en juin 2021. Dès lors, Ronald Koeman va avoir bon nombre de possibilités pour concocter un onze de gala.

La suite après cette publicité

La première option, le 4-3-3 classique

Une des options les plus envisageables serait de poursuivre sur le 4-3-3 si cher au FC Barcelone. Dans cette configuration, l'arrière-garde serait la même. Frenkie de Jong sera positionné devant la défense, lui qui sera préféré à Busquets selon les médias ibériques. Devant lui, on retrouvera ce duo Pjanic-Wijnaldum, qui semble assez complémentaire sur le papier. Le premier aura a priori des responsabilités plus créatives et sera plus dans la maîtrise, alors que le deuxième sera a priori plus utile pour briser des lignes et arriver depuis les lignes arrières dans la surface rivale, un peu à l'image d'un Paulinho à l'époque. Devant, tout va dépendre du rôle que veut donner Ronald Koeman à Memphis Depay.

Selon les journaux espagnols, l'ancien sélectionneur batave souhaite aligner l'ancien Red Devil en pointe de l'attaque. Dès lors, on peut imaginer que Lionel Messi sera aligné à droite, comme c'est habituel. Sur le papier seulement, puisqu'on sait que dans les faits, l'Argentin aura une liberté totale pour se déplacer sur le front de l'attaque et même redescendre assez bas pour chercher des ballons et lancer les offensives s'il l'estime nécessaire. Reste maintenant à savoir qui jouera à gauche, puisqu'il y a bon nombre de prétendants. D'Antoine Griezmann à Philippe Coutinho, que Ronald Koeman veut remettre sur pattes, à Ansu Fati, qui aura clairement son mot à dire. Il est aussi tout à fait possible de voir Depay tomber sur une aile et laisser la position de neuf à Antoine Griezmann.

La deuxième option, le 4-2-3-1 vertical

Certaines publications ibériques expliquent que le nouveau tacticien barcelonais risque aussi de miser sur un schéma en 4-2-3-1, probablement afin de solidifier un peu le milieu de terrain et d'avoir deux joueurs devant la défense, plutôt que le seul Frenkie de Jong. Dans cette disposition, Wijnaldum pourrait a priori être un peu plus utile que Miralem Pjanic, principalement sur les séquences défensives, alors que l'ancien de l'Ajax peut assumer les sorties de ballon à lui seul. Jouer avec un milieu de terrain en moins - même si Miralem Pjanic peut aussi être aligné dans une sorte de registre similaire au 10 - offre un sacré éventail de possibilités pour les quatre postes plus offensifs.

On peut ainsi imaginer Lionel Messi dans un rôle plutôt axial, avec deux ailiers à ses côtés. Une configuration qui permettrait au FC Barcelone de pouvoir contrôler le jeu mais aussi d'avoir plus de tranchant devant, et à droite, pourquoi ne pas imaginer Ousmane Dembélé avoir des options de se montrer. Antoine Griezmann pourrait lui évoluer en pointe, et dans ce contexte, le profil de Fati, capable de déborder, éliminer et élargir le jeu semble peut-être plus utile que ceux de Memphis Depay ou de Philippe Coutinho.

La troisième option, une deuxième version du 4-2-3-1 plus dans le contrôle

Le 4-2-3-1 a l'avantage d'être un système assez modulable et hybride, qui permet à l'entraîneur d'alterner entre pari résolument offensif, comme plus prudent ou même défensif. Avec l'effectif qu'il aura à disposition, Ronald Koeman pourra par exemple utiliser ce système afin de contrôler le cuir tout au long de la rencontre, encore plus que s'il avait misé sur un 4-3-3. Ici, Miralem Pjanic pourrait accompagner Frenkie de Jong dans le double-pivot, afin de confisquer le cuir au rival. Devant les deux, on retrouverait Lionel Messi, mais cette fois, l'Argentin serait entouré différemment.

Côté gauche, Philippe Coutinho pourrait être une bonne alternative pour mettre le pied sur le ballon, tout comme Antoine Griezmann pourrait l'être à droite. Tout ça, à condition que les deux hommes, qui ont coûté plus de 250 millions d'euros à eux deux, retrouvent le niveau qui est le leur. Devant, Memphis Depay pourrait être aligné, alors que l'option de placer Ansu Fati en pointe a aussi été évoquée comme crédible par les médias catalans, d'autant plus que s'il adore le un contre un, le jeune espagnol a aussi le profil nécessaire pour temporiser et combiner. Un tel onze permettrait de mettre en place un vrai jeu de position, avec des combinaisons dans les petits espaces et une maîtrise du ballon totale. En revanche, sur contre-attaque, l'équipe risquerait de souffrir.

Plus d'infos

Commentaires