Nice serait tombé d'accord avec Séville pour l'arrivée de Rony Lopes !

Après avoir recruté quatre renforts depuis le début du mercato estival, le club sudiste serait sur le point d'en attirer un cinquième. Il s'agit du Portugais Rony Lopes en situation d'échec à Séville.

Rony Lopes dans le viseur de l'OGC Nice
Rony Lopes dans le viseur de l'OGC Nice ©Maxppp

Qualifié pour la prochaine édition de la Ligue Europa grâce à la victoire du Paris Saint-Germain en finale de la Coupe de France face à l’AS Saint-Étienne (1-0), l’OGC Nice était rapidement monté au créneau pour bien préciser que ce bonus européen n’allait pas entraîner une folie dépensière durant son mercato. « Ça ne va pas changer notre mercato. On l'avait préparé sans cette C3, on ne va pas déroger à nos plans. Mais ce qui est certain, c'est qu'on va tout faire pour essayer de bien figurer dans cette belle compétition », a ainsi expliqué le président Jean-Pierre Rivère hier dans les colonnes de Nice-Matin.

La suite après cette publicité

Mais ça ne veut pas dire pour autant que le Gym ne va plus recruter. Après avoir embauché Morgan Schneiderlin, Robson Bambu, Hassane Kamara et Amine Gouiri, les Aiglons seraient tout proches d’ajouter un cinquième nom à la liste des arrivées estivales 2020. Depuis plusieurs jours, un intérêt pour le milieu offensif portugais Rony Lopes (24 ans) est en effet évoqué. Recruté en 2019 par Séville pour 25 M€, l’international lusitanien (2 sélections) est un véritable flop.

Un prêt avec option d'achat

Utilisé à seulement cinq reprises en Liga cette saison (2 titularisations), l’ancien pensionnaire de l’AS Monaco est en échec sur les bords du Guadalquivir. De quoi éveiller l’intérêt de plusieurs clubs et donc du Gym. Et visiblement, les dirigeants niçois auraient enfin réussi à convaincre leurs homologues andalous. Lié au club de Nervion jusqu’en 2024, Rony Lopes ne devait pas être bradé à l’origine. Sauf qu’aucun club ne voulait logiquement payer un tel prix pour un élément aussi peu utilisé.

L’idée d’un prêt faisait donc son chemin dans les têtes sévillanes. Une aubaine pour l’OGCN. Et selon Record, un accord entre les deux équipes aurait été trouvé pour un prêt. Ce prêt serait également assorti d’une option d’achat de 20 M€ (il n’est pas précisé si elle est obligatoire ou pas). Si tout se confirme, Rony Lopes retrouverait à Nice un certain Patrick Vieira qu’il a eu comme coach dans les équipes de jeunes de Manchester City.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires