Ligue des Champions, OL : Rudi Garcia prend position sur le tirage au sort

Après le tirage au sort du Final 8 qui a eu lieu ce vendredi, Rudi Garcia s'est exprimé sur les belles perspectives qui attend son club au mois d'août.

Nouvelle saison sur le banc de l'OL pour Rudi Garcia
Nouvelle saison sur le banc de l'OL pour Rudi Garcia ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le calendrier du Final 8 est maintenant connu. Pendant que le PSG affrontera l'Atalanta Bergame pour une place en demi-finale de Ligue des Champions, ce qui serait une première sous l'ère QSI, l'OL devra faire face à un gros morceau. En cas de qualification, les Gones défieront Manchester City ou le Real Madrid (2-1 pour les Anglais à l'aller), deux des favoris à la victoire finale à Lisbonne le dimanche 23 août. Mais avant de penser à la suite, il faudra confirmer le bon résultat obtenu à l'aller au Groupama Stadium (1-0) le 26 février dernier.

Cette rencontre retour aura lieu au Juventus Stadium. La décision est tombée hier soir. « On avait joué le match aller au Groupama Stadium. C’est donc logique de jouer le retour à Turin même si ce sera à huis clos. Cette date nous convient car on aura une semaine pleine de préparation après la finale de Coupe de la Ligue. C’est d’ailleurs pour cela qu’on veut jouer notre dernier match amical le 24 juillet. Cela permettra d’avoir aussi une semaine normale pour préparer Paris », a réagi Rudi Garcia sur le site de l'OL ce vendredi.

Garcia a hâte d'y être

L'entraîneur des Gones sait qu'il a un sacré coup à jouer car la Vieille Dame n'est pas au mieux depuis la reprise des compétitions. Elle reste tout de même plus forte sur le papier bien entendu et aura sans doute plus de rythme dans les jambes mais un exploit est possible. Jean-Michel Aulas, dans le chauvinisme qu'on lui connaît, croit même en sa bonne étoile. C'était avant de connaître le tirage au sort qui n'aide pas vraiment les Lyonnais à envisager la suite de la compétition sereinement.

« Le Final 8 ? J’ai suivi cela. Si jamais on se qualifie, c’est un tirage royal. C’est une route incroyable à parcourir mais ô combien existante. Sur le papier, c’est la Champions League que l'on aime. On n’a déjà pas besoin de motivation supplémentaire pour affronter la Juventus. Mais c‘est encore plus beau de savoir que si l’on passe, on jouera ces équipes-là », s'est enthousiasmé un Garcia visiblement impatient d'y être. Il faudra attendre le vendredi 7 août pour la rencontre face aux Bianconeri, puis le 15 août pour un éventuel quart de finale contre les Citizens ou les Merengues. Le rêve est permis.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires